Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesKKaS Product › Ego Eye

KaS Product › Ego Eye

cd | 11 titres

  • 1 Fever lust
  • 2 So bad
  • 3 Peep freak
  • 4 Gift of the gods
  • 5 Street haunt
  • 6 Above
  • 7 See for yourself
  • 8 Razz
  • 9 Clown
  • 10 Nothing in the way
  • 11 Until then

line up

Mona Soyoc (chant, guitare), Spatsz (boîte à rythmes, synthétiseurs, chant)

chronique

Styles principaux
electro
new wave

Alors qu'ils s'éloignent de plus en plus de leurs racines punk et froides, le duo de Kas product égare et surprend une fois encore ses fans par un dernier album aux teintes résolument new wave. Pas évident de suivre dans une galette où l'excellent côtoie le pire. 'Ego Eye' propose en effet quelques chansons dont le ton kitsch, à la limite du commercial, a mal vieilli (les cuivres synthétiques vaguement jazzy de 'Razz', les 'pa pa pa pa' de 'Peep freak' qui sont limites, 'Street haunt' qui fleure salement la variété 80's...). Pourtant, il a aussi l'avantage de dévoiler des facettes peu exploitées par le groupe, à commencer par leur goût du jazz. Rien d'étonnant, Monya Soyoc a débuté ainsi et elle et Spatz n'ont jamais caché leur admiration pour Billie Holiday. Si cet aspect n'est pas toujours mêlé au mieux avec une new wave un brin légère, il débouche parfois sur de boulversantes réussites ainsi le splendide 'Gift of the gods' et ses relents cabaret; le chant y est parfait, bourré d'émotion, les arrangements dépouillés et maîtrisés. Plus rapide mais sympathique également, citons 'Fever lust'. A côté de celà, quelques restes plus corrosifs comme le bon 'Until then' qui débute de manière très blues avant d'exploser sur un rockabilly dans la plus pure tradition garage. Egalement marqué du sceau du rock malgré des influences bluesy au niveau du chant, 'Nothing in the way', titre dansant et efficace. Parmi mes morceaux favoris, je mentionnerais encore 'Clown', plus électronique mais également très maîtrisé dans sa retenue et son feeling triste, la voix faisant le reste et 'See for yourself'. Si 'Ego eye' est l'album le plus accessible de Kas product, il n'en est pas forcément mauvais et excepté quelques défauts (l'abus de cuivres), il témoigne aussi du talent et de l'audace d'un groupe culte de la scène dark française. Il sent aussi la fin de carrière honorable et je déconseillerais à quiconque ne connaissant pas la musique du duo de débuter par ce disque.3,5/6 (mercredi 15 février 2006)

note       

ajoutez des tags sur : "Ego Eye"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Ego Eye".

ajoutez une note sur : "Ego Eye"

Note moyenne :        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Ego Eye".

ajoutez un commentaire sur : "Ego Eye"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Ego Eye".

(N°6) › jeudi 18 décembre 2014 - 20:36  message privé !
avatar

Ah mais bien ça ! Merci pour la news. Cet album le mérite ! Oh Mona.

Note donnée au disque :       
soulsmaster › jeudi 18 décembre 2014 - 19:03  message privé !

A ce propos : http://www.icidailleurs.com/index.php?route=product/category&path=107

Twilight › lundi 16 septembre 2013 - 22:19  message privé !
avatar

D'accord avec toi pour une réédition

(N°6) › lundi 16 septembre 2013 - 21:54  message privé !
avatar

Même si il est nettement moins bon que les deux premiers, il aurait mérité une réédition également. Un peu injuste de laisser cet album sur le côté alors qu'il contient son lot d'excellents morceaux, "Fever Lust", "Peep Freak", "Gift of the Gods", "Nothing in the Way", "Until Then". Certe il est plus pop et plus marqué par certains sons un peu kitschouille de l'époque, mais c'est pas une raison de le renier.

Note donnée au disque :       
cimetiere › lundi 26 juin 2006 - 18:30  message privé !
le meilleur album tout simplement excelent et trés emotionnel
Note donnée au disque :