Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesSSoulgrind › Lust and death in Tuonela A.D. 1999 : Black industrial holocaust through the pandemonium of the biza

Soulgrind › Lust and death in Tuonela A.D. 1999 : Black industrial holocaust through the pandemonium of the biza

10 titres - 70:28 min

  • 1/ Introitus Nostradamus
  • 2/ Black orchid
  • 3/ Darkseed lust
  • 4/ As shadows whisper the shine
  • 5/ Shamanic extacy
  • 6/ Elämän kierre
  • 7/ The pandemonium of the bizarre
  • 8/ Immortal desire
  • 9/ Industrial holocaust
  • 10/ The end of all

enregistrement

Enregistré aux Purgatory Studios en novembre 1994

line up

Jussi Heikkinen (chant, guitares, basse, claviers), Juke Aräkangas (batterie, claviers), Sauti Kivilahti (batterie), Henrik Laine (programmation), Kirsi Reunnanen (chant), Roope Latvala (guitares)

chronique

Styles principaux
indus
metal
Styles personnels
bizarre...

Putain... Y'a pas à dire, à leurs débuts, Soulgrind, c'était vraiment un truc à part. Sur ce deuxième album, qui détient chez moi la palme du titre le plus long : "Lust and death in Tuonela A.D. 1999 : Black industrial holocaust through the pandemonium of the bizarre" et qui est plus "connu" par ses initiales "LADIT A.D. 1999 : BIBTTPOTB" (!), c'est une variation du premier album en quelque sorte. De l'indus death metal très complexe avec beaucoup d'éléments perturbateurs. En fait, c'est totalement sans queue ni tête. On a toujours ce style si froid et inquiétant, mais force est de constater que le sieur Lord Jussi Heikkinen a encore une fois très mal exploité son affaire. L'album manque énormément de rythme et malgré une atmosphère assez unique, je trouve ce CD complètement imbuvable dû à sa complexité, ses longueurs et son manque de cohérence générale. Le chant death est aussi vraiment mauvais, sans profondeur et puissant. Soulgrind sera selon moi bien plus intéressant et efficace sur le prochain album, bien différent, "Whitsongs". Là, ce deuxième album est à l'image du premier, anecdotique et loupé ! (dimanche 29 janvier 2006)

note       

ajoutez des tags sur : "Lust and death in Tuonela A.D. 1999 : Black industrial holocaust through the pandemonium of the biza"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Lust and death in Tuonela A.D. 1999 : Black industrial holocaust through the pandemonium of the biza".

ajoutez une note sur : "Lust and death in Tuonela A.D. 1999 : Black industrial holocaust through the pandemonium of the biza"

Note moyenne :        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Lust and death in Tuonela A.D. 1999 : Black industrial holocaust through the pandemonium of the biza".

ajoutez un commentaire sur : "Lust and death in Tuonela A.D. 1999 : Black industrial holocaust through the pandemonium of the biza"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Lust and death in Tuonela A.D. 1999 : Black industrial holocaust through the pandemonium of the biza".

"Stefan" › dimanche 29 janvier 2006 - 21:12  message privé !
Le seul album de Soulgrind que j'apprecie... Vraiment a part et sombre !
Note donnée au disque :