Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesSSulphuric Saliva › No opportunity in standard experiences

Sulphuric Saliva › No opportunity in standard experiences

27 titres - 138:41 min

  • 1/ Bulldozer Poetry (3:35) - 2/ Second Birth (6:56) - 3/ Everything You Know is Wrong (5:16) - 4/ Flames were licking the Sky (2:38) - 5/ Flames were licking the Sky [communication zero rmx] (4:42) - 6/ Survivor (5:01) - 7/ Condominion (5:10) - 8/ Anger (5:16) - 9/ Comatose Drift (4:35) - 10/ Smash (4:22) - 11/ Phoenix (6:02) - 12/ Noise 2 Noise (5:44) - 13/ A Moment Off (2:05) - 14/ Cathartic Noise Absorption (8:22) - 15/ Missing (3:59) - 16/ Magnetic Fluids (6:03) - 17/ Species Encounter 1 (6:25) - 18/ The Offspring (3:14) - 19/ Beyond (6:00) - 20/ Aborted (4:56) - 21/ Biomechanic Metempsychosis (8:36) - 22/ Species Encounter 2 (5:41) - 23/ K os (4:39) - 24/ Wreck (5:52) - 25/ A Violent Love (4:47) - 26/ Roy's Chimaera (4:48) - 27/ T#1 (3:57)

enregistrement

Grenoble, France, 2005

line up

Christophe Leusiau (instrumentation, programmation)

chronique

Styles principaux
ambient
electro
techno

"No Opportunity in Standard Experiences" est le troisième album de l'entité Sulphuric Saliva, ou Christophe Leusiau pour les intimes. Biberonné par Jean-Michel Jarre, Vangelis, Tangerine et Kraftwerk depuis son plus jeune âge, cet enfant de la nébuleuse électronique a emboîté le pas à la musique de ses contemporains, à la manière de Buckfunk 3000 ou de Cristian Vogel, bâtissant autour de lui une forteresse imprenable faite de bruit et de fureur où le beat binaire techno aura toujours raison des plus retors. Cependant, le chemin accompli depuis "Noisetracks", paru à l'aube du vingt-et-unième siècle, nous révèle ici une nouvelle facette du projet grenoblois. Certes, il n'est pas question de changer de mode opératoire mais cette fois, les bras mécaniques de ce concept robotique veulent se donner l'illusion de regagner une chaleur dont ils ont oublié jusqu'aux principes. Comme si une créature dotée d'intelligence voulait se créer une enveloppe charnelle, et passer ainsi du stade de machine purement fonctionnelle à celui d'androïde. Ce sont dans les passages aux accents plus ambient que l'opération semble la plus concluante ("Flames were licking the Sky", traînant derrière lui le souvenir préprogrammé de "My Life in the Bush of Ghosts", le sombre et crépusculaire "Comatose Drift" ou les rares filets de guitare qui apparaissent ça et là sur "Survivor"). Ailleurs, des nappes inquiétantes viennent surplomber l'édifice fait de circuits incontrôlables qui font gagner cinq centimètres à la seconde à cette nouvelle tour de Babel numérique. En guise de bonus, un deuxième cd contenant douze titres du projet parallèle Triatoma est joint au packaging sous forme de double cd digipack. C'est sur cette heure en plus que l'on trouvera les essais ambient les plus marqués. Sans celui-ci, l'appelation sous laquelle "No Opportunity in Standard Experiences" est aujourd'hui promotionné n'aurait aucune raison d'être. Dans un cas comme dans l'autre, la musique de Sulphuric Saliva rejète la compromission pour nous proposer une musique éminemment claustrophobique, voire aliénante. (vendredi 4 novembre 2005)

note       

ajoutez des tags sur : "No opportunity in standard experiences"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "No opportunity in standard experiences".

ajoutez une note sur : "No opportunity in standard experiences"

Note moyenne :        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "No opportunity in standard experiences".

ajoutez un commentaire sur : "No opportunity in standard experiences"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "No opportunity in standard experiences".