Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesMMassacre (usa/g-b) › Funny valentine

Massacre (usa/g-b) › Funny valentine

  • 1998 - Tzadik, TZ 7601 (1 cd)

cd | 11 titres | 60:18 min

  • 1 Leaf Violence [04:43]
  • 2 Down to Five a Day [04:42]
  • 3 Lizard Skin Junk Mail [05:26]
  • 4 Ladder [11:30]
  • 5 South Orange Sunset [04:13]
  • 6 Six Cylinder Sinister [05:21]
  • 7 300 Days in the Vacant Lot [07:34]
  • 8 Say Hey Willie [02:14]
  • 9 Talk Radio [03:48]
  • 10 Well Dressed Ripping up Wood [04:22]
  • 11 Further Conversations With White Arc [06:25]

enregistrement

Orange Music, Orange, New Jersey, USA, janvier 1998

line up

Fred Frith (guitare), Bill Laswell (basse), Charles Heyward (batterie)

chronique

Styles principaux
jazz
rock
Styles personnels
avant garde > free form

Aussi prestigieuse soit elle, la présence de Fred Frith, Bill Laswell et Charles Hayward sur "Meridiem", premier album solo de l'ex-chanteur de Nûs, Percy Howard, n'a pas vraiment porté chance à celui-ci. Quand il nous fait part de son expérience, on comprend entre les lignes que la seule réelle motivation du groupe à figurer sur ce disque était de pouvoir servir de tremplin à la reformation du nouveau Massacre. De là à dire que la performance des trois musiciens sur ce disque était nulle, c'est là un raccourci qu'en aucun cas je ne cautionnerais. Mais les dates concordent ; les deux sessions ont été enregistrées dans le même studio, le même mois... Et qui sait, peut-être aussi les mêmes jours ? Et en effet, "Funny Valentine" bénéficie exactement du même soin en terme de production que sa mise en bouche quasi confidentielle, sauf qu'ici point de chant à l'horizon. Pourquoi Charles Hayward (Quiet Sun, This Heat) plutôt que Fred Maher ? Mystère. Mais le choix n'en est pas moins exemplaire (rimes riches). Certes, Laswell n'aura pas eu le temps de bâtir la même complicité qui l'unissait à son vieil ami, mais c'est moins des capacités de Hayward dont il faut s'inquiéter que de la pertinence d'une telle réunion. Ce qui rendait en partie "Killing Time" aussi précieux, c'était justement sa fièvre, et ce sentiment tenace que ce qui s'y trouve enregistré ne pourra jamais plus être reproduit. Une partie du rêve s'effondre, mais en même temps, cette anarchie contrôlée est tellement jouissive que se priver d'une petite gâterie telle que celle là, c'est volontairement se refuser les petits plaisirs de la vie. "Funny Valentine" n'égale pas "Killing Time" ; il a trop tendance à explorer les sons alors que l'album de 1981 s'efforçait de briser ce qui venait d'être fait. L'album n'est pas non plus pure énergie, et se ressource dans les expériences personnelles de chacun pour créer des atmosphères éthérées comme sur "South Orange Sunset" ou "300 Days in the Vacant Lot". Et puis le jeu de Hayward, beaucoup plus ancré dans le jazz, contraste aussi avec la métronomie extatique de son prédécesseur. Mais la somme de ces talents ne pouvait pas décevoir si bien que ce pavé de free rock instrumental devrait pouvoir faire le bonheur de tout ceux qui pensent que King Crimson n'aurait pas dû dévier de sa trajectoire après "ThraKattaK" ou alors s'inspirer davantage des ProjeKcts One et Four. (jeudi 13 octobre 2005)

note       

ajoutez des tags sur : "Funny valentine"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Funny valentine".

ajoutez une note sur : "Funny valentine"

Note moyenne :        6 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Funny valentine".

ajoutez un commentaire sur : "Funny valentine"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Funny valentine".

Eliphas › vendredi 2 juillet 2010 - 13:53  message privé !

Très sympa, des passages sonnent quasi drum'n'bass, pas mal d'exploration sonore, surtout à la guitare, presque logique avec Fred Frith et une touche un peu cosmique sur la fin de l'album. Parfois, ça s'emballe, parfois ça plane, j'aime.

Note donnée au disque :       
dariev stands › mardi 17 mars 2009 - 17:53  message privé !
avatar

Le dernier live, Lonely Heart, est bien craspec comme il faut... Une chronique s'impose...

julayss › mardi 18 mars 2008 - 19:48  message privé !
Je trouve le titre "Ladder" assez hallucinant.
Note donnée au disque :       
Trimalcion › jeudi 13 octobre 2005 - 19:24  message privé !
avatar
Merde, je viens de m'apercevoir que g écrit "Un disque qui m'a un peu déçu" alors que Proggy écrit : "la somme de ces talents ne pouvait pas décevoir". Je rectifie donc : "Un disque qui m'a un peu déçu tout de même" :-)
Note donnée au disque :       
Trimalcion › jeudi 13 octobre 2005 - 19:21  message privé !
avatar
Un disque qui m'a un peu déçu : c'est du free-rock, mais pas assez pêchu et agressif à mon goût ; et d'un autre côté on est également loin des expérimentations jusqu'au boutistes de Fred Frith en solo. Enfin bon, c'est aussi la règle du jeu avec ce genre de projet, de naviguer entre plusieurs eaux. Mais pour un groupe appelé "Massacre", forcément, on se serait attendu à plus ultime :-)
Note donnée au disque :