Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesCCaravan › If i could do it all over again, i'd do it all over you

Caravan › If i could do it all over again, i'd do it all over you

  • 2001 - Decca, UICY-9065 (1 cd)

8 titres - 47:40 min

  • 1/ If I Could Do It All Over Again
  • I'd Do It All Over You (3:07)
  • 2/ And I Wish I Were Stoned / Don't Worry (8:21)
  • 3/ As I Feel I Die (5:17)
  • 4/ With an Ear to the Ground You Can Make It / Martinian / Only Cox / Reprise (9:56)
  • 5/ Hello Hello (3:46)
  • 6/ Asforteri 25 (1:21)
  • 7/ Can't Be Long Now / Françoise / For Richard / Warlock (14:18)
  • 8/ Limits (1:34)

enregistrement

Tangerine Studios, Londres, Angleterre, septembre 1969 - février 1970

line up

Richard Coughlan (batterie, congas, bongos, maracas, cymbales), Jimmy Hastings (saxophone, flûte), Pye Hastings (chant, guitare, claviers), David Sinclair (orgue, piano, clavecin), Richard Sinclair (chant, basse, tambourin)

remarques

Cette édition remastérisée comprend 12 titres en tout, avec les versions démo de "A Day in The Life of Maurice Haylett" (5:07), "Why ? (4:21), "Clipping the 8th" (3:12) et "As I Feel I Die" (4:37), portant la durée du disque à 64:46
Il s'agit du pressage cartonné japonais à tirage limité

chronique

Styles principaux
pop
progressif
Styles personnels
canterbury

Nous sommes en 1970 et Caravan entame une longue et fructueuse collaboration avec Decca puis, bientôt, son aile progressive spécialisée, Deram. Sur ce second album, le quartette (Jimmy Hastings n'est pas très loin, même s'il ne fût jamais officiellement reconnu comme un membre à part entière de la formation) répond aux développements élastiques voulus par l'époque, et se lancent ainsi à leur tour dans l'écriture de piécettes en plusieurs actes. Deux titres frôlent les dix minutes, l'une d'entre elle les dépasse allègrement. Ce n'est pas en soi un gage de qualité, mais il n'y a rien de tel pour faire grimper la tension. Point de vue ambiance, le groupe n'a déjà plus rien à prouver, comme l'atteste "Asforteri 25" ou le final de "With an Ear to the Ground You Can Make It" qui, en un peu plus d'une minute, résument toute la philosophie progressive de l'époque, ancrée dans le folklore fantastique des créatures mythologiques des contes moyen-âgeux britanniques. "Can't Be Long Now / Françoise / For Richard / Warlock", plus connu aujourd'hui parmi les amateurs sous le simple intitulé "For Richard", est l'exemple brillant de ce que le style Canterbury a pu engendrer de plus dstingué. Une lente progression vaporeuse aux inclinaisons jazz fusion qui déboule vite sur un riff mémorable. Bon, là où les hardeux auront toujours du mal je pense, c'est d'entendre ces riffs joués, non pas par une guitare disto qui saigne, mais bien par ce son d'orgue si caractéristique qui, de Soft Machine à Egg, ont défini le genre. Cela nous donne de toute façon l'occasion de nous frotter à une jam au feeling imparable où vient évidemment s'illustrer Jimmy Hastings, alternant parties de flûte et de saxophone. Mais ce titre ne devrait pas occulter d'autres réussites toutes aussi exemplaires, tels que l'aussi puissant qu'émouvant "As I Feel I Die" (très Soft Machine "Volume Two"), ou même les singles "Hello Hello" ou "If I Could Do It All Over Again, I'd Do It All Over You", signés Pye Hastings, qui ne se limitent pas qu'à leur côté purement catchy et ont plus d'un tour dans leurs sacs. (vendredi 9 septembre 2005)

note       

ajoutez des tags sur : "If i could do it all over again, i'd do it all over you"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "If i could do it all over again, i'd do it all over you".

ajoutez une note sur : "If i could do it all over again, i'd do it all over you"

Note moyenne :        9 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "If i could do it all over again, i'd do it all over you".

ajoutez un commentaire sur : "If i could do it all over again, i'd do it all over you"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "If i could do it all over again, i'd do it all over you".

ph7 › mardi 25 octobre 2011 - 08:43  message privé !

Très bien construit dans l'ensemble, formant un tout des plus agréables à écouter. If I Could possède sa part de sincérité et d'émotions, qui évoluent tout au long de l'album de manière structurée et merveilleusement bien choisie

torquemada › dimanche 14 août 2011 - 10:20  message privé !

C'est parfois un peu plan-plan à mon goût, mais "Can't Be Long Now" est vraiment excellente.

Note donnée au disque :       
nicot › dimanche 27 mai 2007 - 16:35  message privé !
Rétrospectivement, CARAVAN, groupe fort oublié à l'antithèse du sombre et de l'expérimental avec ses mélodies sucrées et so british, a toujours été à la limite entre une pop anglaise traditionnelle à la SUPERTRAMP, et le courrant progessif de l'époque. Tant au niveau de la qualité des compos que de la performance instrumentale ont est quand même assez loin d'un YES ou d'un GENESIS. Reste une musique particulièrement bien fichue qui peut, selon l'humeur apparaître délicieuse ou parfaitement vaine. If i could...est, à mon sens, leur réalisation la plus homogène avec notamment "For Richard" leur compo la plus emblématique...et la plus représentative. Dans la même veine canterburienne écouter également le "Rotter club" d'Hatfield and the north qui est le sommet du genre.
Note donnée au disque :       
Soup › mercredi 28 juin 2006 - 00:26  message privé !
Assez marrant comme disque, il me laisse l'impression d'être en permanence à la frontière du cucul et du génial. Par moments ca bascule d'un côté ou de l'autre, mais finalement on retient surtout les nombreux bons passages!
Note donnée au disque :       
aur › vendredi 26 mai 2006 - 16:26  message privé !
Travail d'orfèvre, harmonies vocales impeccables, mélodies évidentes, et rondeur du son. Fluide, s'écoute d'une traite. Leur meilleur à mon goût !
Note donnée au disque :