Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesNNaglfar › Pariah

Naglfar › Pariah

cd | 10 titres

  • 1 Proclamation
  • 2 A swarm of plagues
  • 3 Spoken words of venom
  • 4 The murder manifesto
  • 5 Revelations carved in flesh
  • 6 None shall be spared
  • 7 And the world shall be your grave
  • 8 The perpetual horrors
  • 9 Carnal scorn & spiritual malice
  • 10 The calling blaze

enregistrement

Enregistré au Ballerina Audio AB de janvier à mars 2005

line up

Kristoffer Olivius (chant, basse), Andreas Nilsson (guitares), Marcus E. Norman (guitares), Mattias Grahn (batterie)

remarques

Le titre 10 est un bonus track

chronique

Styles principaux
metal extrême
Styles personnels
black metal

Naglfar était attendu au tournant. "Sheol" avait été acclamé à sa sortie, il fallait maintenant confirmer avec "Pariah". Et il ne déçoit pas. Ce nouvel album est du pur Naglfar, du gros black metal brutal et mélodique. Jens Rydén parti, c'est le bassiste qui s'y colle pour assurer le chant et la différence n'est pas si flagrante, Kristoffer se débrouillant très très bien. Pour le reste, c'est du condensé de metal extrême suèdois. Dedans, il y a du Dark Funeral, du Dissection, du Setherial, du Marduk, bref, la crème du black suèdois confirmé (i.e. je ne parle pas du black UG...). Et tout ceci donne le son et le style Naglfar. Sur ce quatrième album, on peut noter un style plus brutal qu'auparavant et surtout des morceaux plus directs, moins complexes, bref, du 100% efficace. Et pour être efficaces, ils le sont, les riffs sont percutants, les solos toujours présents, bref, tout ce qui faisait la réussité et le succès de Naglfar est toujours là, on peut être rassuré. Par contre, il manque le génie de morceaux comme "Black God aftermath, "Of gorgons spawned through withcraft" ou "I am vengeance" qui ont fait passer "Sheol" dans une autre dimension. Pourtant ce "Pariah" est d'un très haut niveau, sans mauvais morceau, homogène. J'ai l'impression que le groupe a trouvé la formule magique pour pondre des titres qui font très mal tout en restant conventionnels. Parce que l'album est très facile d'accès, direct, les 40 minutes passent comme une lettre à La Poste, bref, du black suèdois de qualité. Grande réussite. (dimanche 31 juillet 2005)

note       

ajoutez des tags sur : "Pariah"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Pariah".

ajoutez une note sur : "Pariah"

Note moyenne :        7 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Pariah".

ajoutez un commentaire sur : "Pariah"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Pariah".

enslaver_666 › samedi 17 mars 2007 - 22:27  message privé !
Des commentaires sur le nouvel album ? Je l'ai écouté un peu en surface sur un poste d'écoute hier. Je n'ai pas entendu beaucoup d'évolution. Ça sonne pareil comme "Pariah" mais je dirais que musicalement, c'est plus sombre et diabolique. Ça reste quand même très cliché comme album. J'hésite à l'acheter mais ça va sûrement arriver prochainement.
Note donnée au disque :       
enslaver_666 › dimanche 30 octobre 2005 - 06:59  message privé !
Naglfar revient avec encore et toujours une bonne dose de clichés que la scène suèdoise a si bien apportés dans le monde du black métal. Par contre, il faut avouer que le groupe exploite beaucoup mieux cette recette que certains groupes déjà bien installés (Dark Funeral et Setherial, entre autres). Ça commence fort et ça nous accroche. Le problème c'est que rendu au 4e ou 5e titre, un sentiment de "déjà-entendu" nous envahi. Naglfar attaque avec de puissants riffs diaboliques mais vient un moment ou l'on voudrait qu'il y est une démonstration d'inspiration de la part des guitaristes. On nous offre toujours les mêmes types de riffs mais en changeant une note ou un accord quelque part. C'est pourquoi j'ai de la difficulté à écouter au complet. Je l'ai fait à quelques reprises mais tout devient trop linéaire et ça passe inapperçu. L'album passe bien mais ne laisse pas beaucoup de traces. Kristoffer fait du bon boulot en tant que nouveau chanteur mais il ne nous fait en rien oublier les performances de Ryden. "Pariah", contrairement à "Sheol", se prend comme un tout car il n'y a pas vraiment de pièce que se distingue plus qu'une autre et il est beaucoup plus expéditif que son prédécesseur. L'album s'adresse et plaira à un auditoire très ciblé. Je fais plus ou moins partie de cette auditoire. Par contre, je sais reconnaître que "Pariah" est du bon boulot car il me fait parfois plaisir d'y entendre quelques notes.
Note donnée au disque :       
devin › lundi 1 août 2005 - 16:56  message privé !
Et surtout ça sonnait plus frais à l'époque , alors que maintenant Naglfar tombe dans la caricature la plus totale..
heavydevy › lundi 1 août 2005 - 16:52  message privé !
manque d'expérience ? mouais peut etre mais a coté c'est très inspiré et les ambiances sont superbes.
Nicko › lundi 1 août 2005 - 10:30  message privé !
avatar
Désolé, moi non plus, j'aime pas trop "Vittra", trop jeune, manque d'expérience
Note donnée au disque :