Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesDDimmu Borgir › Spiritual black dimensions

Dimmu Borgir › Spiritual black dimensions

cd | 9 titres

  • 1 Reptile [5:17]
  • 2 Behind The Curtains Of Night / Phantasmagoria [3:21]
  • 3 Dreamside Dominions [5:15]
  • 4 United in Unhallowed Grace [4:23]
  • 5 The Promised Future Aeons [6:52]
  • 6 The Blazing Monoliths of Defiance [4:38]
  • 7 The Insight and The Catharsis [7:18]
  • 8 Grotesquery Conceiled (Within Measureless Magic) [5:10]
  • 9 Arcane Lifeforce Mysteria [7:03]

enregistrement

Enregistré aux studios Abyss par Peter Tagtgren & Dimmu Borgir en août, septembre et octobre 1998.

line up

Shagrath (chant), Silenoz (guitares), Astennu (guitares), Nagash (basse), Tdodalv (batterie), Mustis (claviers)

chronique

Styles principaux
metal extrême
Styles secondaires
black metal
Styles personnels
black symphonique

Paradoxalement, Dimmu Borgir nous propose sur cet album des compositions moins "nettes" que sur son prédécesseur "Enthrone Darkness Triumphant" mais beaucoup plus complexes et avec une production bien meilleure. Les claviers sont omniprésents mais se fondent dans la masse la plupart du temps. Silenoz et Astennu rivalisent de dextérité pour nous livrer des solis qui s'intègrent parfaitement dans les compos, tandis que Mustis fait montre de son talent aux synthés (l'intro de "The promised future aeons" est particulièrement réussie). Coté vocaux, des parties "claires" font leur apparition (notamment sur "The Insight and the Catharsis") qui apportent un coté "majustueux" plutôt bienvenu, venant compléter les vocalises de Shagrath, toujours impeccables. Le seul reproche de cet album serait peut-être son manque d'originalité entre les morceaux (seul "Arcane Lifeforce Mysteria" se démarque un peu des autres), mais l'ensemble suit logiquement et améliore même la voie ouverte avec l'album précédent. Dimmu Borgir est un groupe talentueux et le démontre avec cet album qui ouvre de nouveaux horizons à la musique extrême, à une periode ou celle-ci retombe peu à peu aux oubliettes. (dimanche 21 octobre 2001)

note       

ajoutez des tags sur : "Spiritual black dimensions"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Spiritual black dimensions".

ajoutez une note sur : "Spiritual black dimensions"

Note moyenne :        69 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Spiritual black dimensions".

ajoutez un commentaire sur : "Spiritual black dimensions"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Spiritual black dimensions".

zugal21 › dimanche 28 avril 2013 - 14:49  message privé !  zugal21 est en ligne !

Clairement pas mon préféré.

Note donnée au disque :       
yog sothoth › mercredi 28 décembre 2011 - 23:21  message privé !
avatar

Au fil des années, celui là reste mon préféré, il contient de très très loin les meilleurs titres du groupe (Reptile, The insight & the catharsis) et présente un niveau d'indspiration que les suivants seront loin d'autre (même si j'apprécie pas mal P.E.M aussi).

julius_manes › mercredi 11 mai 2011 - 08:08  message privé !

Ben moi, y m'a bien gonflé cet album... Je connais pas ceux d'avant, mais je lui préfère largement les 2 d'après, PEM & DCA : les compositions moins basiques et les ambiance plus travaillées donnent plus d'âme à la musique, je trouve.
Quant à ICS VORTEX, c'est vraiment la castafiore...

Note donnée au disque :       
E. Jumbo › mardi 3 mai 2011 - 00:34  message privé !

Troisième écoute... Ah ben c'est bien la première fois que je me sens accroché par Dimmu Borgir, il était temps. Des compos en effet plus riches que le bien surestimé Enthrone Darkness Triumphant (même si on y trouve pas de titre plus calme et mélancolique à la "In Death's Embrace" ou "Entrance"), une ambiance noire et touffue, des parties symphoniques bien sympas, bref je trouve ça vraiment cool là, je sais pas si ça durera longtemps, mais bon.

Note donnée au disque :       
Thorn › lundi 1 février 2010 - 15:08  message privé !

un album à part dans leur discographie et peu écouté des fans, c'est pourtant leur meilleur disque avec Enthrone... du BM baroque et mystique avec de superbes ambiances.