Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesLLustmord › Paradise disowned

Lustmord › Paradise disowned

9 titres - 46:22 min

  • 1/Beckoning
  • 2/Utterance
  • 3/Dreams of dead names
  • 4/Pyre (necro cristi)
  • 5/Purge (banishing)
  • 6/Terror against terror
  • 7/Comahon Q.Q. Comahon
  • 8/735
  • 9/Pure

enregistrement

Enregistré en divers lieux (cathédrale de Chartres, cryptes, diverses, abattoirs etc .) 1983-1984

line up

Brian Williams & John Murphy (bruits, arrangements acoustiques, tuyaux, machines, voix, gongs)

chronique

Styles principaux
ambient
indus
Styles personnels
dark ambient rituelle

En multipliant les lieux d'enregistrement, Brian Williams ici aidé par John Murphy (SPK, Death In June, Der Bluthatsch etc) entend retranscrire l'aura mystique ou morbide qui imprègne des endroits aussi divers que la crypte d'une cathédrale ou des abattoirs. Spolié du paradis, il ne reste plus qu'à l'homme à tenter vainement de retrouver une dignité à travers des rituels sonores intemporels (pas de références traditionelles précises) : sonorités métalliques, cors, nappes tellurique et voix incantatoires, voilà ce qui fait de 'Paradise disowned' un disque terrifiant, livrant l'auditeur à lui-même face à ses interrogations et à ses peurs. Rituel presque magique ('Beckoning', 'Utterance') ou mystique dérangée ('Pyre'), il n'est pas de chemin non exploré par Lustmord lorsqu'il s'agit d'effrayer et de provoquer le malaise. Pas de dark ambient pure et dure pour l'instant, mais cette tendance à utiliser l'essentiel sans fioritures excessives se dessine déjà et annonce les chef-d'oeuvres à venir. (lundi 15 novembre 2004)

note       

ajoutez des tags sur : "Paradise disowned"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Paradise disowned".

ajoutez une note sur : "Paradise disowned"

Note moyenne :        6 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Paradise disowned".

ajoutez un commentaire sur : "Paradise disowned"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Paradise disowned".

born to gulo › jeudi 18 décembre 2008 - 00:13  message privé !

grave

Note donnée au disque :       
Wotzenknecht › mercredi 17 décembre 2008 - 17:14  message privé !

clairement le plus Roger des Brian

taliesin › jeudi 27 novembre 2008 - 20:45  message privé !

Eh oui je le répète, il reste mon préféré ! Je possède la première version en vinyle, elle commence à craquer méchamment ;-)

Note donnée au disque :       
vargounet › jeudi 27 novembre 2008 - 20:18  message privé !

génial ! Le lustmord le plus terre à terre mais j'adore cette ambiance de vieille cathédrale abandonnée avec ses choeurs inhumains.

Note donnée au disque :       
juj › lundi 12 juin 2006 - 00:02  message privé !
bien necro, ouais ; les choeurs graves font fortement penser au futur chef d'oeuvre de BDN, the slaughterhouse
Note donnée au disque :