Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesUUnivers Zero › S/t

Univers Zero › S/t

cd | 5 titres

  • 1 Ronde [15:16]
  • 2 Carabosse [3:46]
  • 3 Docteur Petiot [7:45]
  • 4 Malaise [7:58]
  • 5 Complainte [3:27]

enregistrement

Luiggi Cohhu's studio, Belgique, 2-4 août 1977

line up

Michel Berckmans (basson), Daniel Denis (batterie), Christian Genet (basse), Patrick Hanappier (violon, violoncelle), Roger Trigaux (guitare), Marcel Dufrane (violon), Emmanuel Nicaise (harmonium)

remarques

La pochette qui vous est présentée ici est celle qui a été utilisée pour le repressage cd

chronique

La pochette est toute noire. Le lettrage presque gothique. La pochette que je vous décris est celle que vous avez sous les yeux, mais ne correspond pas à sa publication au format cd. Le premier album éponyme du groupe belge Univers Zero, et depuis rebaptisé "1313", est un incroyable monument de noirceur pour un premier effort. Baptisé Necronomicon, le groupe décide de changer d'identité en 1974, sans pour autant renier sa profonde passion pour H.P.Lovecraft. Cet album cinq titres mettra trois années supplémentaires avant d'être enregistré et, d'emblée, il n'y a qu'un seul parallèle possible : la musique tout aussi dérangeante des français de Art Zoyd. D'ailleurs, Daniel Denis, le batteur leader du groupe, fera de nombreuses allées et venues entre le véhicule de ses propres délires et la formation hexagonale. Un signe qui ne trompe pas. Tout comme Art Zoyd, l'influence des musiques contemporaines (Bartok, Shostakovitch, Stravinski, Penderecki) est déterminante. Toutefois, l'omniprésence du jeune batteur rend l'expérience singulièrement plus rock, et donc, d'une certaine manière, un peu plus abordable pour le commun des mortels. Comparé souvent à tort à Magma, Univers Zero déploie sa musique dans une volonté de faire exploser le malaise là où le groupe de Christian Vander recherche l'élévation et la sublimation des énergies. L'instrumentation du presque tout acoustique confère aux premiers enregistrements du groupe belge une austérité à vous glacer le sang ; basson, hautbois, violons et harmonium lacèrent l'atmosphère d'une pluie de notes contrariées, cherchant, puis parvenant à fasciner par le traîtement hypnotique et malsain de l'oeuvre. Le champ d'exploration est vaste, et on peut pointer, de ci, de là, d'autres influences sous-jacente qui participent à l'obscurantisme de leur musique : retour aux racines folkloriques européennes, ambiance moyenâgeuse et même guitare répétitive mais en retrait à la King Crimson. Univers Zero fait ainsi une entrée fracassante dans le monde des musiques nouvelles. (lundi 1 novembre 2004)

note       

ajoutez des tags sur : "S/t"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "S/t".

ajoutez une note sur : "S/t"

Note moyenne :        8 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "S/t".

ajoutez un commentaire sur : "S/t"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "S/t".

Kronh › dimanche 9 février 2014 - 22:24  message privé !

Heatwave est remarquable. Même jusqu'à ce dernier tout est bon dans leur disco. Univers Zéro prouve que la complexité du Rock in Opposition n'a rien à envier à la plupart des compositions contemporaines.

Note donnée au disque :       
torquemada › dimanche 9 février 2014 - 20:26  message privé !

"Hérésie" et "Heatwave" sont des musts.

Note donnée au disque :       
DesignToKill › dimanche 9 février 2014 - 20:24  message privé !

Pas mal, mais sans plus. Faudrait que je me procure les autres.

Note donnée au disque :       
The Gloth › vendredi 5 février 2010 - 23:48  message privé !

Ils jouent demain soir à deux pas de chez moi (centre culturel Jacques Frank, Bxl), avec deux musiciens d'Art Zoyd en guests. Et je ne compte pas rater ça !

torquemada › lundi 21 décembre 2009 - 15:19  message privé !

C'est très, très sombre mais "Hérésie" va encore plus loin.

Note donnée au disque :