Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesDDistress › The mourning sign

Distress › The mourning sign

10 titres - 58:34 min

  • 1. Reflectionless
  • 2. I've seen
  • 3. Beyond the cross of guilt
  • 4. Your turn (beneath the black sun)
  • 5. Another Babylon
  • 6. Delirium Tremens
  • 7. As the summers died
  • 8. The XIth hour
  • 9. Sinking into oblivion
  • 10. Crawling in sanity (the victim)

enregistrement

Downtown Studios, Strasbourg, fin été 2002

line up

Philippe Miralles (vocaux, guitares), Eric lorentz (guitares), Laurent Haas (batterie)

chronique

Styles principaux
metal extrême
Styles secondaires
doom metal

Par la corne du lion ! Il s'est passé quelque chose... Que sais-je, Distress ont du passer la seconde, s'essaier aux joies de la conduite d'une GTI, faire une overdose de doom '90s... en tout cas il y a eu quelque chose... Un BRUTAL CHANGEMENT comme dirait ce doux phacochère qui semble depuis peu avoir élu domicile dans les recoins les plus infâmement cradingues des pages que vous naviguez à cet instant même... Bref oui, changement de style bien abrupt pour les petits alsaciens préférés du Mojo, puisqu'ici, il fut visiblement question d'abandonner les paysages Anathemien du doom death pour s'orienter vers un avatar délicieusement plus rapide aux consonnances Opeth-iennes de très loin (en distance, pas en quantité), et aux tempi qui s'éloignent à la vitesse grand V du doom tout court. Toujours est-il qu'étrangement, les ambiances récrées par la formation, quant à elles, y sont restées, au doom death atmosphérique... puisqu'injustifiablement, au delà de ses sensations jouissives que viendraient également me procurer les premiers balbutiements des Suèdois, c'est toujours un sentiment de mélancolie profond qui vient me secouer les trippes à l'écoute de ces nouvelles compositions... comment dirais-je... l'impression étrange d'écouter un mélange Anathema-Paradise Lostien, avec une louche de Opeth, mais dans une version up-tempo... voyez'l'genre ? Non ? Ah mais... Pour l'avoir travaillé, en tout cas, on ne peut nier que ce disque est une réussite complète, aux compositions très riches (riffs inspirés, instrumentation variée via guitares acoustiques, plans de basse mélodiques (écoutez moi les premières secondes de Reflectionless), nappes de clavier discrètes mais atmosphériquement judicieuses, compositions extrêmement bien foutues etc etc...), et à la palette vocale d'une multicoloritude inattaquable (tout y passe, avec plus ou moins de brio certes... mais les interventions et changements font preuve d'un choix toujours juste...). À côté de cela, vous avez bien évidemment ça et là quelques reminiscences du Distress première cuvée, au travers un titre comme Your Turn, qui bien sûr au delà de son côté "extrait trompeur du disque qu'on va bientôt sortir" renoue de façon goutue avec du bon vieux doom death qui tache, tout en enchaînant si j'ose dire presque lâchement avec des plans plus mélodiques et efficaces... et puis quelquefois ailleurs aussi, un riff plus ralenti qu'on extirpera avec classe de la masse en tant que point de rattache évident entre le premier album et celui-ci... Bien bien... Présumons en tout cas, qu'au delà de cet inattendu changement de vitesse qui leur va comme un gant, et d'un artwork toujours aussi imbuvable qu'il serait judicieux d'astiquer de manière (très) attentive, Distress ont là tous les atouts pour frapper un bon gros coup et faire parler d'eux d'ici peu, et c'est de ma part une constatation tout autant qu'un souhait... (lundi 20 septembre 2004)

note       

ajoutez des tags sur : "The mourning sign"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "The mourning sign".

ajoutez une note sur : "The mourning sign"

Note moyenne : Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "The mourning sign".

ajoutez un commentaire sur : "The mourning sign"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "The mourning sign".

sinical › mardi 21 septembre 2004 - 07:24  message privé !
je connais que le morceau "your turn" accesible sur leur site...des passages tres beaux et tres interessants, et pis parfois des ptites accélérations qui me plaisent moins...mais je pense que l'album doit valoir l'écoute..je vais donc me bouger mon moi...a noter que l'artwork me fait bcp penser a celiu de despond.