Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesMMarillion › Marbles (version simple)

Marillion › Marbles (version simple)

  • 2004 - Intact, INTACTCD1 (1 cd)

12 titres - 68:03 min

  • 1/ The Invisible Man (13:37)
  • 2/ Marbles I (1:46)
  • 3/ You're Gone (6:28)
  • 4/ Angelina (7:41)
  • 5/ Marbles II (1:55)
  • 6/ Don't Hurt Yourself (5:48)
  • 7/ Fantastic Place (6:12)
  • 8/ Marbles III (1:51)
  • 9/ Drilling Holes (5:11)
  • 10/ Marbles IV (1:25)
  • 11/ Neverland (12:09)
  • 12/ You're Gone [single mix] (4:00)

enregistrement

Racket Club, Buckinghamshire, Angleterre, 2002 - 2004

line up

Mark Kelly (claviers), Pete Trewavas (basse), Ian Mosley (batterie), Steve Hogarth (chant), Steve Rothery (guitares)

chronique

Styles principaux
progressif
pop
Styles personnels
néo-prog

Marillion a beau avoir toute mon estime, il y a parfois des choses que je ne comprends pas. Je ne sais pas moi... Imaginons que vous êtes un écrivain ; vous venez de mettre la touche finale à un de vos plus beaux récits, mais parce que ça risque fort probablement de vous coûter bonbon en frais d'impression ou parce que vous avez peur d'y perdre vos billes (jeu de mot), vous prenez, contre toute attente, la décision d'en sortir une version, non pas edulcorée mais succinte. Moins de pages. D'accord. Mais le livre sorti de presse, il y a une sale impression qui se dégage une fois passés les deux premiers chapitre ; l'histoire perd tout son sens. Quelque chose manque, indéniablement. En plus, à la reliure, y a vraissemblablement eu un cafouillage monstre puisqu'on a mélangé les pages et que certains de ces chapitres ne se retrouvent pas dans le bon ordre ! Dites moi, dans de telles conditions, quel type de lectorat vous pensez réellement atteindre ? Dites moi si, en votre fort intérieur, vous avez alors l'intime conviction que ce produit dérivé fait honneur à deux longues années de labeur ? Parce que c'est ça, "Marbles", dans sa version simple ; un énorme gâchis, une aberration. Je ne comprends pas. A moins que les membres de Marillion aient enfin pris le pli d'afficher très clairement leurs tendances masochistes, je ne vois là pas d'autres explications valables si ce n'est alors une volonté délibérée de publier cette version du disque pour continuer à se faire descendre par leurs détracteurs. Ou, plus sournoisement, pour faire parler d'eux... "Marbles", dans sa version simple, est un disque qui n'existe pas. Un disque sans âme, sans queue ni tête. Sans but, sans intérêt. Me faire acheter un disque qui me laisserait entendre ce que sa version complète pourrait bien donner n'aiguise pas mon appétit, contrairement à l'objectif visé, mais me répugne au plus haut point. La version double est meilleure, paraît-il... Ouais, bein, moi je vous dis, y a intérêt. (samedi 18 septembre 2004)

note       

ajoutez des tags sur : "Marbles (version simple)"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Marbles (version simple)".

ajoutez une note sur : "Marbles (version simple)"

Note moyenne :        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Marbles (version simple)".

ajoutez un commentaire sur : "Marbles (version simple)"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Marbles (version simple)".

kama › mardi 21 septembre 2004 - 16:11  message privé !
Etonnant comme demarche de sortir un cd tronqué... C'etait mon 1er Marillion et j'avoue l'avoir bcp aimé. Je suis en train de recuperer la version longue, j'en ai l'eau a la bouche )
fracture › dimanche 19 septembre 2004 - 20:34  message privé !
oups ça a merdé.... donc je disais que la chronique de Proggy est tout a fait justifiée et fort répandue à raison. Donc, vous savez à quoi vous en tenir, n'achetez pas la version simple de l'album (en plus, il n'y a pas le superbe Ocean Cloud dedans). La petite histoire à faire remarquer, c'est qu'une chronique allant dans ce sens sur Progressia avait déchaîné les passions à la sortie de cet album. Je me demande si cela va faire pareil par ici. ;oPP (ils sont où les die-hard fans?) ;o))
Sheer-khan › samedi 18 septembre 2004 - 12:31  message privé !
avatar
Pas mal de vrai dans cette chronique, un peu lapidaire. On a du mal à croire qu'un simple qui vaut 2/6 puisse se révéler, agrémenter de morceaux en plus, un double à 5/6... et pourtant c'est presque ça. Car l'agaçant, l'insipide de ce disque se retrouve changé en plus agréable position : amuse-gueule, accès salvateur de légèreté, récréation. Mais il est clair qu'un seul album de 80 minutes aurait été l'idéal... bref...
Note donnée au disque :       
torquemada › samedi 18 septembre 2004 - 11:26  message privé !
L'explication de la sortie d'une version 1 cd est simple : Marillion n'a plus de maison de disque et enregistre ses albums tout seul, avant de les faire distribuer dans le commerce. Or, personne ne veut distribuer de double album de Marillion. Il ne leur restait plus qu'à vendre le double sur le net et sortir une version édit pour le grand public.