Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesDDelerium › Syrophenikan

Delerium › Syrophenikan

cd | 9 titres

  • 1 Embodying
  • 2 Shroud
  • 3 Of the tribe
  • 4 Fallen idols
  • 5 Mythos
  • 6 Twilight ritual
  • 7 Prophecy
  • 8 Rising
  • 9 Covert

enregistrement

Ecrit et composé par Bill Leeb et Rhys Fulber, mixé par Anthony Valcic, Vancouver BC, Canada, 1990

line up

Bill Leeb & Rhys Fulber (tous instruments et mixes)

chronique

Styles principaux
ambient
Styles personnels
dark-ambient ethnique

3ème avatar de l'aventure Delerium, en marge du projet Front Line Assembly, 'Syrophenikan' est une avancée plus que notable pour le duo canadien. Après un premier album plutôt agréable et intéressant ('Faces, forms & illusions') puis quelques mois plus tard un pétard mouillé avec 'Morpheus' (oscillant entre electro et ambient de façon peu homogène), 'Syrophenikan' définit le style Delerium presque catégoriquement. Si l'electro est encore présente c'est désormais plus au service des nappes et des atmosphères que des basses ou des mélodies à l'arpégiateur. La rythmique se veut encore plus tribale (le terrible 'Embodying' en ouverture, 'Mythos' et 'Shroud' et leurs percus hypnotiques), l'aspect mystique est renforcé par des ambiances très sombres notamment sur 'Fallen idols' et surtout 'Prophecy', composé d'une boucle très captivante qui 'dévie' par moments, de nappes dark ambient et d'un chant grégorien destructuré d'une tristesse profonde. Quelques petites boucles electro refont surface pour constituer la structure principale de 'Of the tribe', 'Twilight ritual' ou le minimaliste 'Rising' (un bon exemple d'electro-ambient) sans pour autant négliger la teneur ethnique de Delerium. 'Covert' qui ferme l'album rappelle un peu trop le Front Line Assembly des débuts (période 'The initial command'), avec son electro froide et répétitive de qualité mais qui finalement tombe un peu comme un cheveu sur la soupe. Si le meilleur est encore à venir, il faut avouer que 'Syrophenikan' est un très bon album qui clôt une première période avant que le projet ne s'oriente vers une ambient beaucoup plus sombre et parfois carrément 'spatiale' (le dyptique 'Spheres' inspiré littéralement par l'espace), puis la débâcle progressive. (vendredi 27 août 2004)

note       

ajoutez des tags sur : "Syrophenikan"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Syrophenikan".

ajoutez une note sur : "Syrophenikan"

Note moyenne :        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Syrophenikan".

ajoutez un commentaire sur : "Syrophenikan"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Syrophenikan".

vargounet › lundi 20 février 2012 - 18:54  message privé !

Un Deleriumophile, on aura tout vu. Il se choisit des culs murs en plus !

deneroi › lundi 20 février 2012 - 14:34  message privé !

Je recherche des personnes fan de cette album . Seulement des personnes entre 29 et 50 ans. j'ai 35 ans , je suis un homme. Créer un groupe de fan de longue date de cet album. femiseo@yahoo.fr

cyberghost › lundi 15 juin 2009 - 18:21  message privé !

Tiens, non, moi aussi je l'aime bien ce disque

Wotzenknecht › lundi 15 juin 2009 - 15:54  message privé !

bon, je dois être le seul au monde avec marco à écouter et kiffer les vieux Delerium - mention spéciale ici à l'excellent 'Fallen Idols', dans le genre Memorandum meets This Morn'Omina, à écouter bien fort avec le son raw comme il se doit

Note donnée au disque :       
Dioneo › mardi 9 septembre 2008 - 19:03  message privé !
avatar
Tss tssss...