Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesDDismember › Where ironcrosses grow

Dismember › Where ironcrosses grow

10 titres - 38:12 min

  • 1/ Where ironcrosses grow
  • 2/ Forged with hate
  • 3/ Me god
  • 4/ Tragedy of the faithfull
  • 5/ Chasing the serpent
  • 6/ Where angels fear to tread
  • 7/ Sword of light
  • 8/ As the coins upon your eyes
  • 9/ Children of the cross
  • 10/ As I pull the trigger

enregistrement

Gami studios, decembre - mars 2003, par Fred Estby.

line up

Richard Cabeza (basse), Matti Kärki (chant), Fred Estby (baterie), David Blomqvist (guitare)

chronique

Styles principaux
metal extrême
Styles secondaires
death metal
Styles personnels
death metal

Il est là enfin ! Le nouveau Dismember ! Celui que j'attendais depuis 3 ans, celui dont la date de sortie a dû être repoussé environ 357 fois ! Celui dans lequel je plaçai tous mes espoirs quand à un vrai come back sur le devant de la scène d'un dinosaure du metal ! Et bien m'en a pris ! (que de points d'exclamations...) Car "Where ironcrosses grow" est un excellent album de death metal. Rien de plus à dire. L'erreur "Hate campaign" est effacée, place à un come back de folie. Pas vraiment de retour aux sources comme beaucoup pouvaient le croire mais plutôt un disque qui est musicalement à rapprocher de "Indecent & obscene" et surtout "Death metal". Inspiré de bout en bout, dôté d'un son de gratte énorme (limite trop par moment, écrasant un peu la batterie), "When ironcrosses grow" balance ses 10 tueries avec intelligence, alternant gros brûlots death bien speeds bourrés de riffs typiques du groupe, avec d'autres morceaux (et c'est là la nouveauté) complètement lents, limite doom, d'une lourdeur et agressivité incroyable ! "Me god", "Where angels fear to tread", et le déjà culte "Children of the cross" montrent un Dismember absolument impérial dans ce nouveau rôle (inauguré il est vrai avec "afterimage" sur Misanthropic) écrasant, destructeur, lent et conquérant... Assurément la surprise du disque ! Cci dit, les autres morceaux ne sont pas en reste. Tous d'excellentes qualités, avec des hauts ("As the coins upon your eyes") et des bas qui n'en sont pas vraiment ("Sword of light"), ils montrent avec brio que Dismember n'a rien perdu de son inspiration d'antan. Les riffs se font toujours aussi catchy et headbanguant, les passages mélodiques n'ont bien entendu pas été oubliés ("Tragedy of the faithfull") et Matti Kärki malgré les années se montrent toujours aussi haineux et "killer" (je ne trouve pas d'autres mots). Bref, un excellent album de death metal à l'ancienne, puissant, varié, inspiré, bien évidemment en dessous du cultissime "Like an everflowing stream", mais d'une qualité si "supérieure" que les fans de death metal auraient bien tort de se priver... (samedi 21 août 2004)

note       

ajoutez des tags sur : "Where ironcrosses grow"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Where ironcrosses grow".

ajoutez une note sur : "Where ironcrosses grow"

Note moyenne :        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Where ironcrosses grow".

ajoutez un commentaire sur : "Where ironcrosses grow"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Where ironcrosses grow".

DarkFate › dimanche 22 août 2004 - 21:33  message privé !
album à posséder absolument, swedish death metal rulez!
Note donnée au disque :       
pokemonslaughter › samedi 21 août 2004 - 18:53  message privé !
avatar
holy shit le vrai titre est "Where ironcrosses grow" !!!