Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesPPod People › Doom saloon

Pod People › Doom saloon

10 titres - 49:58 min

  • 1/ Filling the void 4'04
  • 2/ The missed 3'14
  • 3/ Roadblock 4'07
  • 4/ Hoovin' 3'45
  • 5/ Subterrenean 10'12
  • 6/ Look beneath 3'16
  • 7/ Ascent to glamstonia 4'49
  • 8/ Testing the waters 3'54
  • 9/ King tide 4'08
  • 10/ Non-prophet 8'29

enregistrement

pas d'infos

line up

Maggs (batterie), DD (basse), JJ (guitare), Mel (guitare), Brad (vocaux)

remarques

Prologue : POD People viennent d'Australie et ce "Doom Saloon" est leur premier essai longue durée après déjà trois minis (dont le premier date de 1995 !). "Doom Saloon" dont il est question ici, est en fait sorti initialement en 2002, mais ce n'est que cette année que Rise Above s'occupera de la distribution en Europe (NDLA : passage qui relève de la pure fiction hypothétique et empirique, si vous en savez plus merci d'eternuer très fort).

chronique

Styles principaux
metal
rock
Styles personnels
stoner doom / doom death

Bien. Aujourd'hui comme je suis en vacances (et crevé, et à la bourre), je vais vous la faire à la ultra-concis. POD People jouent du stoner doom lourd au groove assez conséquent, sans toutefois jamais tendre véritablement vers le gras. Leur musique est caractérisée par des influences aussi diverses que multiples : ils jonglent aisement et très naturellement entre doom psychédélique à voix claire rocailleuse (et faiblarde), gros passages -oui- aux grognements death (déjà bien meilleurs) sans pour autant changer leur jeu de guitare (ce qui leur permet de garder une cohérence certaine), et compos plus rock stoner psyché tranquilou à la voix rafraichissante et virevoltante. Principaux défauts : un chant clair ma foi carrément boooof, et des compos qui deviennent rapidement rroooonnnfffllll lorsqu'ils s'essaient à trop ralentir le tempo. Principales qualités : quelques brûlots huuumm lorsqu'ils décident d'accélerer pour du bon gros stoner qui tâche, ou moments sympathiques aaahhh quand on sens l'ange de Kyuss passer (beaucoup plus haut), ou alors des plans pas mals dans leurs essais carrément wow! de voix death sur riffs ultra-groovy qui ronronnent et qui tâchent (le deuxième titre par exemple). Verdict : peut mériter une oreille, on attend tout de même la suite pour s'aventurer avec plus d'aisance dans une éventuelle véritable recommandation (ouf). (dimanche 4 juillet 2004)

note       

ajoutez des tags sur : "Doom saloon"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Doom saloon".

ajoutez une note sur : "Doom saloon"

Note moyenne : Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Doom saloon".

ajoutez un commentaire sur : "Doom saloon"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Doom saloon".