Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesPPortishead › Portishead

Portishead › Portishead

cd | 11 titres | 50:29 min

  • 1 Cowboys [4:42]
  • 2 All Mine [4:02]
  • 3 Undenied [4:24]
  • 4 Half Day Closing [3:47]
  • 5 Over [4:00]
  • 6 Humming [6:04]
  • 7 Mourning Air [4:15]
  • 8 Seven Months [4:18]
  • 9 Only You [5:02]
  • 10 Elysium [5:56]
  • 11 Western Eyes [3:59]

enregistrement

State of Art et Ridge Farm studios, Angleterre, 1997

line up

Geoff Barrow (batterie, platines), Adrian Utley (basse, piano, guitare, synthétiseur Moog, Fender Rhodes), Beth Gibbons (chant)

Musiciens additionnels : B. Waghorn (trompette), Sean Atkins (voix), Hookers & Gin (samples), Steve Cooper (violon), Clive Deamer (batterie), Nck Ingman (chef d'orchestre, arrangements cordes et cuivres), Ken Thorne (samples), John Baggot (orgue, piano) , John Cornick (trombone, trompette), A. Hague (trompette)

chronique

Styles principaux
trip hop

Il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis. Alors, à vous de déterminer de manière définitive à quelle catégorie j'appartiens (rassurez-vous, j'ai mon idée là-dessus)... Mais pour l'heure, voilà ; Portishead finit par me fatiguer. Sorti trois ans après l'exagérément plebiscité "Dummy", le second Portishead, s'il porte comme titre le nom du groupe lui-même, c'est sans doute dans sa volonté de se définir, voire de s'établir en tant que tel. Trois ans, c'est fort long, et c'est peu de temps aussi. Trente six mois pour accoucher d'une suite qui n'extrapole pas d'avantage la formule dont ils s'étaient faits les dépositaires avait de quoi laisser circonspect. Pourtant, avec le recul, même si à sa décharge il n'est pas celui qui en a jeté les bases, ce "Portishead" est bien plus flippé que son prédécesseur. Les séquences musicales cinématographiques sont malades, vaseuses, et pompent tout, il faut le dire, aux orchestrations et aux arrangements de John Barry (les cordes, les lignes de guitare cinglantes jusqu'aux ondulations vocales d'une Beth Gibbons plus Shirley Bassey que de coutume). Mais est-ce vraiment Portishead qui a eu raison de moi, ou est-ce tout simplement l'esthétique trip hop ? Depuis lors, de Moloko à Morcheeba, en passant par Mono, The Aloof, Alpha, Lamb, Mulu, Sneaker Pimps, Hooverphonic, et même si beaucoup de ces groupes ont changé de fusil d'épaule sentant le vent tourner, ce fût l'invasion des groupes aux chanteuses neurasthéniques sur fond de musique enfumée. Alors, oui, comme pour le "Protection" de Massive Attack qui commence à me lasser, Portishead, j'en ai un peu marre. Et pourtant, je redécouvre ce disque aujourd'hui. Et ses compos sont solides, bien ficelées. Il me semble même bien plus assurées et maîtrisées que ne le furent celles de "Dummy". Ses mélodies accrocheuses. Ses ambiances... Ses ambiances... J'arrive même plus à en dire du mal de ce disque. Putain d'album ! (jeudi 12 février 2004)

note       

Dans le même esprit, Progmonster vous recommande...

ajoutez des tags sur : "Portishead"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Portishead".

ajoutez une note sur : "Portishead"

Note moyenne :        19 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Portishead".

ajoutez un commentaire sur : "Portishead"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Portishead".

zugal21 › vendredi 11 avril 2014 - 22:20  message privé !

Je suis conquis par ce second essai, avec ses sonorités plus aigres et Beth qui montre des facettes cachées de sa maîtrise vocale en faisant passer de nouvelles émotions.

Note donnée au disque :       
taliesin › jeudi 20 juin 2013 - 22:54  message privé !

Mais tiens, maintenant que l'on en parle, cela m'évoque une autre formation, un peu dans le même registre, que j'aime beaucoup et dont on n'a pas encore cité ici le nom, me semble-t-il : MONK & CANATELLA !!!

Note donnée au disque :       
taliesin › jeudi 20 juin 2013 - 22:50  message privé !

Très "twinpeaksienne" cette galette ! Les morceaux qui craquent ainsi, comme sur un vieux vinyle, ça me parle ;-)

Note donnée au disque :       
torquemada › lundi 9 janvier 2006 - 08:24  message privé !
Quand je disais que certains Massive Attack étaient très éloignés de Portishead, je pensais justement à "Blue Lines". Essaye donc "Mezzanine" ou "100th Window" et tu auras ta dose de mélancolie, crois-moi.
Note donnée au disque :       
Arno › lundi 9 janvier 2006 - 00:32  message privé !
Tiens Archive... La chanson Again tirée de You All Look to the Same to Me est un des plus grands chocs musicaux de ma vie...