Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesSSkinny Puppy › Too dark park

Skinny Puppy › Too dark park

10 titres - 38:37 min

  • 1/Convulsion
  • 2/Tormentor
  • 3/Spasmolytic
  • 4/Rash reflection
  • 5/Nature's revenge
  • 6/Shore lined poison
  • 7/Grave wisdom
  • 8/T.F.W.O.
  • 9/Morpheus laughing
  • 10/Reclamation

enregistrement

Produit par David Ogilvie et cEVIN KEY, enregistré par Ken Marshall et David Ogilvie au studio Mushroom, Vancouver, Canada, 1989-1990

line up

Nivek Ogre (chant), cEVIN KEY et D.Rudolph Goettel (tous instruments et samples)

chronique

Styles principaux
indus
ovni inclassable
electro
Styles personnels
electro industrielle extra-terrestre

Comment passer sous silence Skinny Puppy lorsque l'on aborde l'industriel et l'expérimentation musicale comme moteur principal ? Impossible : Skinny Puppy est certainement la plus grosse influence de tous les groupes à tendances electro-indus dure et barrée. Rarement un groupe n'aura su synthétiser avec autant d'originalité et de spontanéité des genres tels que le gothique (ambiances malsaines et morbides), l'industriel donc ( sons et samples urbains et tribaux), et une grande part des avatars des musiques électroniques (dark-electro, electro-body-music, electronica, ambient etc.). Halluciné et surréaliste, l'univers des canadiens n'est pas facile d'accès, et si quelques morceaux ça et là provoquent une irrésistible envie de se trémousser, l'intégralité de l'oeuvre s'apparente plus à un cauchemar sans fin dans lequel nos protagonistes déambulent depuis 20 ans (malheureusement sans Dwayne Goettel depuis 1995 ; paix à son âme). 'Too dark park' est l'album le plus souvent cité comme une influence majeure du genre, et cela sans qu'il ait pris une ride. 'Convulsion', qui ouvre la marque, ne saurait mieux porter son nom tant les nappes et les larsens accouplés à la voix distordue de Ogre annonce le bad trip qui nous attend. 'Tormentor' nous plonge dans l'analogique total (quel bonheur !), avec ses basses chaudes et froides à la fois et le chant toujours sec et hystérique de Ogre. Les chose deviennent véritablement sérieuse par la suite : le monstrueux 'Spasmolytic' démontre la folie furieuse des vocaux ogresques, rythmés par des percus métalliques et acoustiques efficaces et des basses toujours aussi présentes. Difficile de décrire cette tornade de sons et de tempos décalés, sortie de nulle part sinon d'un esprit dérangé. Les moments de pseudo-sérénité ('Nature's revenge', le sublime 'Shore lined poison' dans une moindre mesure) laissent malgré tout sourdre une tension inapaisable, à la limite de la rupture et du chaos le plus total. Et les implacables incursions 'crossover' que sont 'Grave wisdom' ou encore 'T.F.W.O.' ne font que renforcer cette folie qui au fur et à mesure des écoutes s'avère plus que passgère. Les mots semblent tellement fades pour décrire l'expérience sonore et émotionnelle que représente le 'chiot malingre', que le mieux est encore de la vivre. De toutes façons, personne ne peut rester indifférent face à un tel déferlement de sons venus d'ailleurs et de voix glaciales et déjantées distillant les émotions les plus contradictoires qu'il soit. S'il ne devait en rester qu'un... (et encore c'est dur !) Indescriptible, unique, géant, troublant ... 'KICKING THE HABIT !!!' (mercredi 7 janvier 2004)

note       

ajoutez des tags sur : "Too dark park"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Too dark park".

ajoutez une note sur : "Too dark park"

Note moyenne :        35 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Too dark park".

ajoutez un commentaire sur : "Too dark park"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Too dark park".

enslaver_666 › lundi 8 avril 2013 - 00:32  message privé !

L’entrée dans les ’90 pour Skinny Puppy. Nouveau logo, nouveau type d’artwork, des sonorités qui se modernisent et la production qui gagne du mordant. Le trio entrait également dans son pic au niveau de sa consommation de drogues fortes donc, pas question de calmer le jeu. Pour plusieurs, «Too Dark Park» est l’un des albums les plus expérimentaux du groupe. Pourtant, je trouve qu’une fois que l’on a apprivoisé le monde dysfonctionnel des Puppies, l’album s’avère un des plus faciles d’écoute. «Convulsion» est certes une introduction chaotique mais ce n’est pas représentatif du reste. On tente moins d’agresser explicitement l’auditeur comparativement aux albums précédents (et le suivant..). C’est certes toujours aussi malsain mais comme le soulève la chronique, on se sent davantage sous une tension fragile plutôt qu’en totale désorganisation. Côté keyboards, l’album est possiblement le plus fort du groupe dans ses sonorités. On refait de la guitare un instrument secondaire, utilisée de façon très juste. Il y a dans les mentions l’évidente «Spasmolytic», mais aussi «Tormentor», «Nature’s Revenge» et «Grave Wisdom». En fait, on a là-dessus dix perles si bien que 38min. semble beaucoup trop court. De l’indus pur et dur à son apogée. Tous les albums du groupe parus dans les ’80 et ’90 sont à considérer comme des références du genre mais celui-là est une tête au-dessus des autres. Pas le choix alors, chef-d’œuvre !

Note donnée au disque :       
julius_manes › mardi 31 mai 2011 - 17:05  message privé !

Préfère ceux d'après, moi... quant au clip de "Spasmolytic", j'ai rarement vu un truc aussi kitsch-malsain (on dirai du BRAINDEAD... voire du BAD TASTE!)... bon, hormis les autres clips de SP de cette période ;-)
http://www.youtube.com/watch?v=nnbVmJ4NmCg

Note donnée au disque :       
Alptraum › vendredi 22 octobre 2010 - 11:46  message privé !

Mon premier Skinny Puppy… Je l'ai boudé un long moment, trop expérimental, mais après de nombreuses écoutes… quelle claque! Spasmolytic, la meilleure piste de l'album, TFWO, ou même Reclamation et l'explosion finale… Super malsain!

Note donnée au disque :       
E. Jumbo › samedi 6 mars 2010 - 00:25  message privé !

J'en arrive parfois à le déprécier inconsciemment à cause de son côté assez carré, très homogène, les dix titres étant tous dans le même style et faisant tous la même durée... Mais c'est vraiment 10 titres : 10 tueries. J'avais pas remarqué que la guitare était si présente, souvent en retrait mais toujours là à nous balancer des riffs acérés... "Grave Wisdom" est fantastique. Je vois un peu l'album comme l'aboutissement de la démarche du groupe jusque là, qui leur permettra ensuite d'expérimenter plus largement et follement avec Last Rights... Enfin je dis ça je connais pas encore bien Cleanse et VIVIsectVI.

Note donnée au disque :       
Valsturm › mardi 5 mai 2009 - 17:52  message privé !

Je n'avais pas saisi que tu parlais de l'ensemble car j'en étais déjà à l'étape suivante qui est de sélectionner, parmi toute l'oeuvre cauchemardesque, le disque sur lequel culminent les qualités propres à Skinny Puppy(ce qui n'est pas le cas de Rabies p.ex.). Après, que ce groupe soit cauchemardesque "dans son intégralité" devrait sembler évident (et surtout plaisant) à tout admirateur qui se respecte.