Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesSSepultura › Morbid visions

Sepultura › Morbid visions

8 titres - 33:22 min

  • 1/ Morbid visions
  • 2/ Mayhem
  • 3/ Troops of doom
  • 4/ War
  • 5/ Crucifixion
  • 6/ Show me the wrath
  • 7/ Funeral rites
  • 8/ Empire of the damned

enregistrement

Enregistré et mixé en sept jours sur un 16 pistes au Estudio Vice Versa, Belo Horizonte, Bésil

line up

Max Cavalera (chant, guitare), Jairo T. (guitare), Igor Cavalera (batterie), Paulo Jr (basse)

remarques

Réédité quelques temps plus tard avec en bonus le EP Bestial devastation

chronique

Styles principaux
metal extrême
Styles personnels
death / thrash metal

Voici le premier véritable album longue durée des Brésiliens de Sepultura. Enregistré en août 1986, un an après "bestial devastation", cet album se trouve dans la même lignée, à savoir un thrash métal rageur sans trop de recherche au niveau des compositions. Les morceaux présentés ici oscillent entre le bon ("troops of doom", "show me the wrath") et le très mauvais ("Mayhem" sur lequel Max à une façon de chanter des plus désagréable). On se retrouve en fait en la présence d'un opus qui vaut juste le détour pour le fait qu'il s'agit du premier album de ce futur grand groupe, car il n'y a vraiment rien d'extraordinaire là dedans. Je trouve même que le mini album précédent "Bestial devastation" était bien meilleur grâce à des riffs plus efficaces qu'ici. En bref, c'est un album sans relief, qui ne laisse absolument pas présager du succès que va connaître Sepultura dans les années à venir. (samedi 28 avril 2001)

note       

chronique

Styles principaux
metal extrême
Styles personnels
thrash/death metal

Hop ! Un an après "Bestial devastation" revoici notre ami Max et ses compères qui nous balancent leur premier album ! Autant être clair, ceux qui découvrent Sepultura par leurs derniers albums, ou pire, par Soulfly, risquent bien d'avoir un choc énorme en écoutant ce "Morbid visions" ! Le style est beaucoup plus violent et rapide que sur "Bestial...", s'approchant même carrément du death tout simplement ! Le chant est désormais complètement hurlé, mais également complètement... non-maîtrisé ! Max est content de gueuler, mais il y a des fois où ce serait mieux qu'il se contrôle car sur des titres comme "Mayhem" ou "War", cela devient vraiment gratuit ! Mais bon je vous rassure, cela est loin d'être rédhibitoire sur les autres titres. Les morceaux, venons-y : à l'instar de "Bestial", le bon côtoie le moins bon. Ainsi, des morceaux comme "Troops of doom", "Show me the wrath","Funeral rites" ou l'excellente "Empire of the damned" consistent en de très bonnes pièces de thrash/death, aux riffs efficaces, au son poisseux mais très audible. Mais d'autres morceaux tels "Morbid visions", "Mayhem" ou "War" se révèlent être d'un chiant pas possible : mal construites, riffs ennuyeux, bref loupé quoi ! Techniquement, le niveau est loin d'être élevé, mais ce n'est pas l'important : ici on demande juste à être efficace ! Et c'est bien le cas ici, "Morbid visions", malgré tous ses défauts, reste un disque de thrash honnête. Le début d'une légende... (samedi 31 août 2002)

note       

ajoutez des tags sur : "Morbid visions"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Morbid visions".

ajoutez une note sur : "Morbid visions"

Note moyenne :        37 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Morbid visions".

ajoutez un commentaire sur : "Morbid visions"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Morbid visions".

Potters field › jeudi 12 août 2010 - 10:28  message privé !

putain ce con, il a manqué de me faire m'etouffer avec mon croissant. de tout coeur, merci. pour quelqu'un comme moi qui a facilement tendance à la dépression, c'est vachement important ce que tu fais.

metalheadoldschool › mercredi 11 août 2010 - 19:40  message privé !

faut être musicien pour comprendre

Potters field › mercredi 3 mars 2010 - 14:11  message privé !

en effet, je me targue d'être assez malin.

metalheadoldschool › mercredi 3 mars 2010 - 13:49  message privé !

si t'est si malin imagine deux farngins qui ont perdu leur père à 5 et 3 ans, 1984/85 adolecsents chevelus, dans la "pauvretée du brésil"passionné de métal barbare et noir(venom, hellhammer, black sabbath, slayer, celtic frost et possessed)te sortent un des tous premiers album de death, et vu leur concert de cette époque(voir you tube)les deux frangins te préparaient déjà l'apocalypse sur scène à14/17ans(entre bestial et morbid)le groupe de tête d'affiche devait flipper .

Potters field › mardi 2 mars 2010 - 17:10  message privé !

un des plus mauvais premiers albums de cette époque pourtant bénie.