Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesSThe Scaramangas › Le monde bizarre

The Scaramangas › Le monde bizarre

4 titres - 15:48 min

  • 1/ Even cole
  • 2/ Honey rider
  • 3/ Le monde bizarre
  • 4/ Fly high fly low

enregistrement

Enregistré aux Atlantis Studion à Stockholm

line up

Gaston Martin (chant, piano), J-P Cunnilingus (guitares), Gimp Brontosaur (basse), Onassis Chateu (batterie), Gideon (claviers, piano, guitares)

chronique

Styles principaux
pop
Styles personnels
des 70's

Ce groupe nous vient de Suède et reste un peu bloqué dans les années 70 ! C'est sûr ! Cet EP sent bon la bonne vieille pop psychédélique intimiste qu'on en fait plus d'aussi bonne maintenant (!), avec ce son de claviers si reconnaissable. Les guitares ont aussi ce petit côté sympathique et chaud des vieux d'amplis de nos parents ! (hé hé...) Les compos sont bien construites, sympas à écouter, reposantes, mais sans plus. On sent bien la mélancholie qui s'en dégage, les rythmes principalement lents (sauf sur "Honey rider") et le tout est très posé, calme, planant. Ca pourrait ressembler à une bonne BO d'un film d'époque tout tranquille sans prétention où les joints joueraient un rôle central dedans... Seul défaut majeur à signaler, le chant, pas que le préposé soit mauvais, mais je ne sais pas exactement, je ne le trouve pas adapté, trop aigu et énergique, il gâche un peu le plaisir d'écoute. Ce "Monde bizarre" n'est pas encore assez bon, il y a du potentiel, il faut juste qu'il soit plus développé et qu'il évite l'écueil de tomber dans de la soupe pop que l'on entend trop souvent à la télé... Bref, il faut qui'l trouve SA personnalité ! (dimanche 25 mai 2003)

note       

ajoutez des tags sur : "Le monde bizarre"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Le monde bizarre".

ajoutez une note sur : "Le monde bizarre"

Note moyenne :        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Le monde bizarre".

ajoutez un commentaire sur : "Le monde bizarre"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Le monde bizarre".