Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesSSheep On Drugs › F..k

Sheep On Drugs › F..k

cd | 13 titres

  • 1 Rip it up
  • 2 Red handed
  • 3 Machine sex
  • 4 Going down
  • 5 Fuck this
  • 6 Streetwalker
  • 7 Drink too much
  • 8 Life on the rocks
  • 9 Smoke too much
  • 10 Pleasure and pain
  • 11 Life's a bitch
  • 12 Petit mal
  • 13 Reprise

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

line up

Lee (chant,musique, production)

Musiciens additionnels : Christine Reid, Michelle Walters, Kate Scott, Michele Daniels, Betty X (voix féminines)

chronique

Styles principaux
electro
Styles personnels
cyber drug music

Je n'aime plus Sheep on Drugs et pourtant avant j'adorais ça. Sheep on Drugs ne m'excite plus vraiment et pourtant qu'est-ce que je me suis marré à l'écoute de leur premier cd, 'Greatest hits' ! Mauvais prise, refaisons-la. Si, je suis toujours aussi fan de leur première offrande, c'est avec la suite que j'ai quelques soucis car rien n'y fait, Sheep on Drugs reste et, sauf miracle, restera le groupe d'un album, leur discographie n'étant qu'une resucée faiblarde de ces débuts fracassants. Si 'F..k' dégage un feeling bien plus dynamique que le pâlichon 'On drugs', il peine néanmoins à conférer un souffle neuf à la musique du duo qui n'en est plus un, Lee officiant seul au poste de pilotage. Toujours la même recette : des breakbeats, des tempi technoïdes, des paquets de samples, des boucles de guitare, des nappes encourageant la fumette et un nihilisme mordant bien punky...Laissons ça à nos Anglais, cette mixture sonnait vraiment unique à l'époque et si il est clair qu'ils tentent toujours de concocter les choses avec soin, le résultat n'a plus la saveur d'antan. Lee n'est pas un grand chanteur et ses constructions vocales ont vite atteint leurs limites, ce d'autant qu'ils ne sont plus les seuls à jongler avec les mêmes thèmes. 'F..k' dégage bien une certaine atmosphère, tantôt planante tantôt cinglante dans les attaques, avec quelques réussites d'ailleurs ('Going down', 'Life on the rocks', le surprenant acoustique 'Petit mal') mais manque de tubes aussi puissants que 'Uberman', 'Acid text', 'Motorbike' ou '15 minutes of fame'. Que leur humour junkie soit resté le même ('Red handed') n'est pas dérangeant mais n'arrache guère plus qu'un sourire aujourd'hui. Au final, à mon sens, Sheep on Drugs était un produit 'Warholien', une forme de pop art extrême destiné à connaître son buzz de quinze putain de minutes avant de mourir de sa belle mort comme un produit de consommation. Sheep on Drugs se sont entêtés, ils en sont devenus communs, la pire chose qui pouvait leur arriver. (lundi 5 mars 2012)

note       

ajoutez des tags sur : "F..k"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "F..k".

ajoutez une note sur : "F..k"

Note moyenne :        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "F..k".

ajoutez un commentaire sur : "F..k"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "F..k".

born to gulo › lundi 5 mars 2012 - 22:13  message privé !

One for the Money est quand même vachement bien ; mais depuis le départ de Duncan ...

Note donnée au disque :