Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesTTrash Groove Girls › Vol.1, Arbeit, Sport und Spiel

Trash Groove Girls › Vol.1, Arbeit, Sport und Spiel

lp | 6 titres

  • 1 Trash beat
  • 2 Zero
  • 3 Sugar pink go go baby
  • 4 Gimme gimme
  • 5 Arbeit Sport und Spiel
  • 6 Gimme (the beat part 1)

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

Skyline Studio, Düsseldorf, Allemagne, novembre 1986

line up

Katinka Päkel (chant), Simone Stepputat (guitare), Andrea Willert (clavier, programmation)

Musiciens additionnels : Michael Richter (percussions)

chronique

Styles principaux
gothique
Styles secondaires
dark wave

Dans cette arène, le rythme est vie, le rythme est pouvoir ; c'est lui qui bat dans tes veines, imprime la cadence à cette danse de survie que tu mènes...Car ici, homme, tu n'est pas le roi, tu n'es que le jouet de trois guerrières, trois amazones qui pourraient faire de ton existence un enfer mais qui ont choisi de te laisser une chance...La nuit est tombée mais les flammes se tordent dans l'obscurité, créant d'étranges ombres le long des visages, la sueur baigne ton corps, les coups sont secs mais bouger permet d'oublier l'apocalypse et les ruines qui t'entourent...Sauvage...Le rythme est vie, il doit donc battre simplement, sans fioriture, et les trois Allemandes de Trash Groove Girls l'ont bien compris. Les compositions sont donc axés sur une rythmique répétitive, binaire et rituelle, enveloppée dans la froideur de quelques lignes de synthé, elles aussi instigatrices de la transe, de touches de guitare fantomatiques. Pas de refrain, de couplet, les chansons forment une seule ligne d'attaque qui se déroule, implacable; cette bouche guerrière au timbre sec chante les mots, les répète, comme pour t'en imprégner de force. Trash Groove Girl, c'est un peu une version gothique et féminine de la philosophie de Nitzer Ebb, une musique qui claque comme un fouet, avec juste ce qu'il faut de mélodie pour la rendre menaçante. Bien sûr, la production est parfois légèrement datée, calibrée eighties dans certaines sonorités ('Gimme (the beast part 1)', le titre le plus faible du disque) sans remettre pour autant en cause l'efficacité jouissive de ces hymnes au corps et à la sensualité primitive. La musique est à l'image des trois demoiselles, conquérante, âpre mais sexy en diable. 4,5/6 (lundi 13 février 2012)

note       

Dans le même esprit, Twilight vous recommande...

ajoutez des tags sur : "Vol.1, Arbeit, Sport und Spiel"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Vol.1, Arbeit, Sport und Spiel".

ajoutez une note sur : "Vol.1, Arbeit, Sport und Spiel"

Note moyenne : Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Vol.1, Arbeit, Sport und Spiel".

ajoutez un commentaire sur : "Vol.1, Arbeit, Sport und Spiel"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Vol.1, Arbeit, Sport und Spiel".