Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesEEinsturzende Neubauten › Kalte Sterne - Early recordings

Einsturzende Neubauten › Kalte Sterne - Early recordings

  • 2004 - Mute Records, 0724357681209 CDStumm137 (1 cd digipack)

cd | 13 titres

  • 1 Fuer den Untergang
  • 2 Tan-Ze-Dub
  • 3 Zuckendes Fleisch
  • 4 13 Loecher (Leben ist illegal)
  • 5 Tagesschau-Dub
  • 6 Bakterien für eure Seele
  • 7 Kalte Sterne
  • 8 Aufrecht Sterne
  • 9 Pygmaeen
  • 10 Ehrlicher Stein
  • 11 Schwarz
  • 12 Thristy animal
  • 13 Durstiges Tier

enregistrement

Musiclab Studio, Berlin, Allemagne, HafenKlang Studio, Hambourg, Allemagne, Game Studio, Berlin, Allemagne, Maison squattée, Berlin, Allemagne, 1980-82

line up

Blixa Bargeld, F.M. Einheit, Alexander Hacke, N.U.Unruh, Mark Chung,

chronique

Styles principaux
indus

Il y avait Berlin, le mur, les ruines, les squats, la matière...Métal, béton, pierre, sueur...Il y avait l'espoir, l'envie, le besoin de chercher, d'expérimenter, d'aller plus loin que le punk qui n'était au final qu'une manière plus rapide de jouer du rock'n'roll...Il y eut Throbbing Gristles en Angleterre et Einstuerzende Neubauten à Berlin...J'avais un peu hésité en 2004 à me procurer cette compilation des premiers enregistrements du groupe; n'allaient-ils pas nous proposer une suite de brouillons bruitistes, d'esquisses maladroites et inaudibles ? L'excellent livre 'Einstürzende Neubauten, pas de beauté sans danger' paru voici peu chez Camion Blanc m'a révélé l'étendue de mon erreur et le vide de mes connaissances sur nos Allemands (belle leçon d'humilité)! Ces premiers exercices n'ont rien de chaotique, ils sont même parfois plus classiques qu'on ne pourrait y songer...En terme de sonorités, cela s'entend, car au niveau structure et philosophie, leur portée est claire: Einstürzende Neubauten est en train de définir une nouvelle forme d'art musical. L'instrumentation tourne encore beaucoup autour de la basse, de la guitare et des percussions...Les musiciens ont débuté modestement en remplaçant les cymbales par des plaques de métal, puis viennent les sons de perceuses, les frottements métalliques, les collages de bandes sonores...Quant au chant, de l'aveu de Blixa Bargeld, il reste spontané, voir improvisé la moitié du temps; le jeune homme n'écrit pas de textes à proprement parler mais tourne autour de certaines idées en répétant des thèmes, des mots, des phrases jusqu'à la folie...La constante, comme dans toute forme de musique industrielle, est la négation de tout format 'refrain/couplet', pour le reste, nous trouvons des pièces très tribales, notamment dans la rythmique ('Bakterien für eure Seele', 'Fuer den Untergang'), d'autres nettement plus expérimentales comme 'Tagesschau-Dub' avec ses grincements de guitare couplées avec des extraits de bandes. Nous avons quelques curiosités comme 'Thirsty animal', longue pièce d'indus ambient expérimentale sur laquelle Lydia Lunch pose sa voix (Rowland S.Howard y joue aussi de la guitare), sans compter que la plupart de ces compositions étaient inédites en cd (y compris sur les 'Strategien gegen Architekturen'). Le travail de remastering est bon et la mention 'que la qualité varie d'un morceau à l'autre' plutôt inutile. Dernier détail, le logo ne figure pas sur la pochette car il n'avait pas encore été trouvé à ce moment-là. Excellente initiative que cette compilation, même pour les oreilles les plus sensibles... (dimanche 30 janvier 2011)

note       

ajoutez des tags sur : "Kalte Sterne - Early recordings"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Kalte Sterne - Early recordings".

ajoutez une note sur : "Kalte Sterne - Early recordings"

Note moyenne :        3 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Kalte Sterne - Early recordings".

ajoutez un commentaire sur : "Kalte Sterne - Early recordings"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Kalte Sterne - Early recordings".

Solvant › vendredi 1 avril 2011 - 23:59  message privé !

? Throbbing Gristles ne représente pas du tout l'Angleterre & SPK reflète l'Australie encore moins que Nolwenn Leroy la Bretagne. Pour ce qui est de Einsturzende Neubauten c'est clairement Berlin 80/début90's et pas du tout l'Allemagne.

Note donnée au disque :       
viandes › vendredi 1 avril 2011 - 22:59  message privé !

Throbbing Gristles en Angleterre. Einsturzende Neubauten en Allemagne. et surtout: SPK en Australie.

sourdicus › vendredi 11 février 2011 - 12:45  message privé !

zéro idée, mais celui l'a l'est clairement.

E. Jumbo › mercredi 2 février 2011 - 23:45  message privé !

Merde Neubauten c'est plus tribal maintenant ?

Wotzenknecht › mercredi 2 février 2011 - 22:50  message privé !

Crois-moi, je comptais utliser le terme, mais j'avais trop peur que Tom rebondisse dessus (double calembour). Sinon, ou est le manque de respect ? Je signale un abus de langage assez récurrent