Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesCCalling Dead Roses › 1985

Calling Dead Roses › 1985

cd | 12 titres

  • 1 Intro (live)
  • 2 Creeping death
  • 3 Irresistible way
  • 4 Calling dead roses
  • 5 One way ticket
  • 6 Forest
  • 7 Short story
  • 8 Funfair
  • 9 Love and misery (slow)
  • 10 Straight forward
  • 11 Cut
  • 12 Cold hands

line up

Torsten Hamman (chant, guitare), Tom Lücke (synthé, chant), Roland Weers (guitare, choeurs), Hauke H. (synthé, batterie, choeurs)

remarques

Paru à l'origine en format K7

chronique

Styles principaux
gothique
Styles secondaires
gothic rock

Connaissez vous Girls Under Glass et Cancer Barrack ? Ca tombe bien, je ne vais pas parler d'eux ici, ou plutôt si, mais de leur genèse, soit un groupe à la carrière plutôt courte baptisé Calling Dead Roses comptant tout de même parmi les premières formations gothiques allemandes. D'abord un duo, il va trouver son identité de par l'arrivée du chanteur Torsten Hamman dont le timbre un brin nasillard est de ceux qui se reconnaissent entre mille. De ces quatre ans ne nous reste qu'une K7 heureusement rééditée en un cd constitué de douze morceaux fortement influencés par le gothic rock anglais des Sisters of Mercy, Red Lorry Yellow Lorry mais en plus lent et avec un rôle plus important du clavier. Ces éléments permettent à Calling Dead Roses de jouer sur des ambiances spectrales, sombres, où la dualité vocale entre le timbre guttural de Tom Lücke et celui plus typé de Torsten fait merveille. Si l'on est tenté de déplorer parfois le manque de pêche, le groupe équilibre en partie les choses par la qualité des mélodies, le soin apporté aux climats, naviguant parfois vers des rivages qu'emprunteront également les Fields of the Nephilim ('One way ticket', 'Sraight Forward') à partir de leur second LP. Quelques compositions ressortent du lot assez clairement, notamment 'Creeping death', 'Calling dead roses' ou encore le funèbre 'Funfair' (pas si éloigné de la cold wave du 'Faith' des Cure), sans oublier 'Love & Misery'...Gothic rock au ralenti, comme freiné par le poids de son propre spleen, entrecoupé de quelques sursauts que ne font que barbouiller de noir ce que l'on prenait pour du gris ('Straight forwards')...1985, titre de la K7 et année du split, d'où naîtront Cancer Barrack avec Torsten et Girls Under Glass avec Tom...Album un peu long, marqué de défauts de jeunesse mais également une blessure mal cicatrisée aujourd'hui encore...4,5/6 (mardi 12 octobre 2010)

note       

Dans le même esprit, Twilight vous recommande...

ajoutez des tags sur : "1985"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "1985".

ajoutez une note sur : "1985"

Note moyenne : Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "1985".

ajoutez un commentaire sur : "1985"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "1985".