Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesDDeep Purple › Space vol 1 & 2

Deep Purple › Space vol 1 & 2

détail des votes

Membre Note Date
Nicko      mercredi 8 septembre 2010 - 18:57

cd | 4 titres | 72:04 min

  • 1 Wring that neck [20:36]
  • 2 Black night [06:00]
  • 3 Paint it black [11:42]
  • 4 Mandrake root [33:37]

enregistrement

Enregistré live le 10 juillet 1970 au Aachen Reichstadion à Aix-La-Chapelle

line up

Ritchie Blackmore (guitare), Ian Gillan (chant), Roger Glover (basse), Ian Paice (batterie), Jon Lord (claviers)

remarques

La réédition de 2005 est intitulée "Live in Aachen 1970" et propose une autre pochette (la 2ème)

chronique

Styles principaux
rock

Sur les quinze dernières années, Deep Purple a sorti un nombre impressionnant d'albums live (entre autres...) et pour la majeure partie de ceux-ci, ils concernent des enregistrements datant des années 70 avec la fabuleuse formation du Mk.II. En 2001, ils ont l'idée de déterrer les bandes d'un concert donné en Allemagne à Aix-La-Chapelle en 1970. A cette époque, le groupe est en plein dans sa période "je rallonge mes morceaux de 25 minutes" à la manière de Led Zeppelin. Et dans ce cas, le résultat de ce genre d'exercices sur un support audio dont le but est l'écoute dans son salon peut être risqué. Ce live est proche du "Scandinavian nights", c'est-à-dire que l'intérêt, pour moi, de ce genre de concert, c'est de le vivre dans la salle, avec le groupe, mais chez soi, une grande part de la magie, et surtout de l'ambiance, est envolée. Les solos à rallonge peuvent parfois laser comme sur le double-live nordique. La seule véritable différence ici, en plus d'être plus court, est que la performance du groupe est plus énergique avec un son plus puissant. De ce fait, on peut mieux apprécier l'album. De plus, ne gâchons pas notre plaisir, les musiciens sont quand même énormes. Ceci dit, deux morceaux de la période MK.I (plutôt moins intéressants que certains d'"In rock", leur dernier album en date) affichant à eux deux près de 55 minutes au compteur, c'est un peu abusé quand même... Le solo de batterie sur "Paint it black" (qui ne reste d'ailleurs qu'un simple prétexte au solo de batterie) n'est pas à la hauteur de "The mule" et seul "Black night" (avec ses 'seulement' six petites minutes) apporte ce côté rock n' roll brut. C'est un peu léger... Le constat reste mitigé, entre la qualité tout de même largement au-dessus de certains live pitoyables du groupe et les longueurs parfois pesantes de cette galette. Pas loin d'un 4/6 (mercredi 8 septembre 2010)

note       

ajoutez des tags sur : "Space vol 1 & 2"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Space vol 1 & 2".

ajoutez une note sur : "Space vol 1 & 2"

Note moyenne :        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Space vol 1 & 2".

ajoutez un commentaire sur : "Space vol 1 & 2"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Space vol 1 & 2".