Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesKKommunity FK › The vision and the voice

Kommunity FK › The vision and the voice

cd | 11 titres

  • 1 Unkown to you
  • 2 We will not fall
  • 3 Tribulations
  • 4 Anti-pop
  • 5 To blame
  • 6 Nothing yet
  • 7 Incompatible disposition
  • 8 Bullets
  • 9 No fear
  • 10 Restrictions
  • 11 Fuck the community

enregistrement

Mystic Studios, Hollywood, Californie, USA

line up

Patrick Mata (chant, guitare, synthé), CE CE (basse, synthé), Matt (batterie)

chronique

Styles principaux
gothique
Styles secondaires
death rock
post punk goth

A l'heure où le groupe nous sort un nouvel album (près de vingt-cinq ans après le dernier), je me suis dit qu'il était temps que je vous présente Kommunity FK. Cette formation crée sous le nom de Kommunity Fuck en 1978 par un certain Patrick Mata est en effet considérée, aux côtés de Christian Death et 45 Grave comme pionnière du deathrock. Rien ne l'y destinait particulièrement, son géniteur étant plutôt passionné par Throbbing Gristles, le mouvement Dada, Bryon Gisin, mais également David Bowie et Joy Division...Ceci explique probablement la touche expérimentale et les influences européennes plus prononcées que chez les deux autres groupes mentionnés; ainsi 'Tribulations' où l'on décèle en arrière-fond la même nappe de synthé en boucle durant toute la chanson ou 'Incompatible dispositions' fortement influencé par des structures chères à Genesis P.Orridge et ses amis. J'ajouterais pourtant que Kommunity FK forme le parfait point médian entre ses deux compatriotes, moins glauque que Christian Death mais moins rock que 45 Grave, on y décèle l'urgence écorchée du punk doublée de l'existentialisme sombre du post punk goth anglais (les rythmiques tribales, les guitares grinçantes), le tout arrangé d'une manière bien personnelle. Ce premier disque dégage quelque chose d'étouffant et de claustrophobe ('Incompatible disposition') qui éclate parfois de manière salutaire ('Bullets'), voir sauvages ('Fuck the community', totalement punk). On pourrait argumenter que le combo cherchait encore sa voie, ce qui est probablement le cas (outre celle de Throbbing Gristles, l'autre influence notable est celle de Joy Division, sur 'No fear', par exemple) mais pas besoin d'être sorcier non plus pour reconnaître ce que ces morceaux avaient (et ont encore) d'audacieux dans leur écriture. Un classique de l'histoire du deathrock donc. 4,5/6 (lundi 12 juillet 2010)

note       

ajoutez des tags sur : "The vision and the voice"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "The vision and the voice".

ajoutez une note sur : "The vision and the voice"

Note moyenne :        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "The vision and the voice".

ajoutez un commentaire sur : "The vision and the voice"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "The vision and the voice".

novy_9 › jeudi 10 janvier 2013 - 18:49  message privé !

mhh je viens de me ré-écouter "Close one sad eye" que j'adule !!! mais celui là je reste vraiment sur ma faim .. rien ne me reste en tête après son écoute .... trop brut pour moi, je préfére le rafinement de "Close one sad eye"et le dernier "La santissima muerte" arghh une horreur ...

cyberghost › mercredi 14 juillet 2010 - 01:33  message privé !

Bon, hé bien j'adhère, sans difficulté aucune... Ca se cherche oui, mais c'est ce qui fait tout le charme d'un premier album, un rien bancal mais généreux, varié, voire même délicieusement expérimental - cette petite touche indus, yum
En tout cas ça fait plaisir de découvrir un autre groupe de death rock avec un son brut comme celui-ci, en dehors du premier Christian Death s'entend

Note donnée au disque :       
cyberghost › mardi 13 juillet 2010 - 14:43  message privé !

Ca m'a l'air excellent, je checke ça pronto

Note donnée au disque :