Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesIIron Maiden › Rest in pieces

Iron Maiden › Rest in pieces

cd | 12 titres | 44:40 min

  • Live à Dortmund
  • 1 18 décembre 1983
  • 2 Sanctuary [04:36]
  • 3 The trooper [04:06]
  • 4 Revelations [06:24]
  • 5 Flight of Icarus [03:32]
  • 6 22 Acacia Avenue [06:20]
  • 7 Number of the Beast [05:08]
  • 8 Run to the hills [04:06]
  • Audition de Bruce Dickinson
  • 9 octobre 1981
  • 10 Twilight zone [02:33]
  • 11 Wrathchild [02:53]
  • 12 Killers [05:00]

enregistrement

Titres 1 à 7 enregistré live le 18 décembre 1983 à la Westfalenhalle de Dortmund. Titres 8 à 10 enregistrés à Londres en octobre 1981

line up

Bruce Dickinson (chant), Dave Murray (guitares), Adrian Smith (guitares), Steve Harris (basse), Nicko McBrain (batterie, titres 1 à 7), Clive Burr (batterie, titres 8 à 10)

chronique

Styles principaux
metal
Styles secondaires
heavy metal
Styles personnels
new wave of british heavy metal

C'est marrant, ce bootleg, je l'ai depuis plus de dix ans et pourtant je n'avais jamais songé à le chroniquer ! Bizarre. D'autant plus bizarre qu'il ne manque pas d'intérêt. En effet, ce disque propose dans un premier temps sept titres d'un concert en Allemagne en 1983, dans le cadre d'un gros festival. A l'époque où je l'ai acheté, ce concert n'avais pas été édité officiellement et donc il représentait encore plus d'intérêt que maintenant vu qu'il s'est retrouvé sous format vidéo DVD en 2004 dans les "Early days". Ceci dit, remis dans le contexte, c'était plutôt sympa d'avoir ce concert. A noter que Chris a chroniqué un autre bootleg, "Wasted tapes", où sont présents 6 des 7 titres de ce bootleg. Le son est très honorable, correct, on entend parfaitement tout ce qui se passe, on ressent l'énergie et l'intensité du groupe à cette période. Il manque juste un iota de puissance, mais l'effet est sauvegardé et on constate facilement qu'Iron Maiden en 1983, c'était vraiment le pied total ! Et puis voilà quoi, regardez la set-list... Ca laisse rêveur, hein ?? Bruce Dickinson chante à merveille, bref, pas grand chose d'autre à ajouter sur cette performance, le groupe est tout simplement au sommet de son art (et ce pour encore pas mal d'années !). Mais bon, les fans l'auront depuis remarqué via le DVD cité plus haut. Par contre, là où l'objet est vraiment super intéressant encore en 2010, c'est dans sa dernière partie, à savoir les trois derniers titres. Ici, on a les tout premiers enregistrements de Bruce Dickinson avec Iron Maiden alors qu'il ne faisait pas encore partie du groupe ! Cerise sur le gâteau, Bruce a été auditionné en partie sur un titre plutôt rare du répertoire du quintette, "Twilight zone". Ce qui est vraiment marquant ici, c'est qu'on sent que Bruce essaye de chanter par moment à la manière de Paul Di'Anno ! On remarque vite les qualités de chant du sieur, sachant monter facilement dans les aigus, mais en plus de ça, on sent que Bruce se force un peu à chanter de manière plus agressive et dans un registre un peu plus rauque qu'à son habitude. C'est franchement frappant sur des titres comme "Wrathchild" ou "Killers" quand on les compare aux versions futures avec Dickinson au chant. Ca donne vraiment un côté sombre et inquiétant à l'ensemble comme jamais je n'avais entendu le groupe sonner auparavant. La qualité sonore est un peu faiblarde, mais l'important n'est pas là, car on arrive très bien à ressentir l'énergie et l'envie de bien faire de Dickinson (dont le chant est clairement mis en avant). Voilà donc un bootleg plutôt intéressant avec trois titres jamais vu ailleurs en ce qui me concerne ! (lundi 5 avril 2010)

note       

ajoutez des tags sur : "Rest in pieces"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Rest in pieces".

ajoutez une note sur : "Rest in pieces"

Note moyenne :        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Rest in pieces".

ajoutez un commentaire sur : "Rest in pieces"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Rest in pieces".