Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesGGuns N' Roses › One in a million

Guns N' Roses › One in a million

cd | 14 titres | 73:37 min

  • Live San Bernardino 1989
  • 1 Out ta get me [05:12]
  • 2 Sweet child o'mine [05:54]
  • 3 My Michelle [05:14]
  • 4 Knockin' on heaven's door [reprise de Bob Dylan] [07:04]
  • 5 Welcome to the jungle [05:49]
  • 6 Nightrain [04:42]
  • 7 Paradise city [07:02]
  • 8 Mama kin [reprise d'Aerosmith] [03:31]
  • Live unplugged 1987
  • 9 You're crazy [03:35]
  • 10 One in a million [06:59]
  • 11 Used to love her [02:49]
  • 12 Patience [07:09]
  • 13 Mr. Brownstone [04:57]
  • 14 Move to the city [03:34]

enregistrement

Titres 1 à 8 enregistrés vraisemblablement à San Bernardino en 1989. Titres 9 à 14 enregistrés unplugged en 1987.

line up

Duff Mckagan (basse, chant), W. Axl Rose (chant), Slash (guitare), Izzy Stradlin (guitare, chant), Steven Adler (batterie)

chronique

Styles principaux
rock
Styles secondaires
hard rock

Voilà un petit bootleg très sympa proposant le groupe dans deux registres différents. Dans un premier temps, on a droit à un concert lors d'un festival en Californie en 1989 (je suppose vu qu'il n'y a quasiment aucune info sur le livret). Et là, sur ces titres, c'est du bonheur du début à la fin. La performance du groupe est tout simplement énorme, ultra-énergique. La production est bonne et on sent bien que tout a été piqué à partir de la télévision vu la qualité optimale de ce bootleg. Axl est comme à son habitude très excessif. Slash a tout bonnement bluffant et déchainé. Il suffit pour s'en convaincre d'écouter cette version fabuleuse de "Knockin' on heaven's door" (alors que les "Use your illusions" n'étaient pas encore sortis) et un solo hallucinant comme seul lui peut en sortir. Je ne vais pas dire qu'il s'agit du meilleur bootleg (ou partie de bootleg) du groupe, mais on ressent toute l'énergie du groupe en concert et leur puissance. On peut juste regretter de ne pas avoir un concert complet du groupe. En bonus, on a une partie unplugged, je pense qu'elle date d'une série de concerts à New York durant l'automne 1987. Le son est bien plus roots, même s'il reste totalement audible. Le groupe n'est pas encore complètement à l'aise dans cet exercice et il propose des versions que je trouve un peu trop faiblardes ("Used to love her" en tête) et manquant de véritable singularité. Cependant, à l'écoute du disque, en entendant le "public" derrière, on sent que c'est très familial et qu'il n'y a pas grand monde. Je me demande s'il ne s'agit pas plus d'un showcase acoustique qu'autre chose. Il est aussi à noter que ces enregistrements se retrouveront par la suite dans maintes bootlegs avec un son plus ou moins potables. j'aurais juste préféré avoir un deuxième partie de bootleg plus proche de ce concert à San Bernardino ou alors un son un peu meilleur. Il n'en reste pas moins un objet très sympa et une première partie vraiment excellente. (samedi 3 avril 2010)

note       

ajoutez des tags sur : "One in a million"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "One in a million".

ajoutez une note sur : "One in a million"

Note moyenne :        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "One in a million".

ajoutez un commentaire sur : "One in a million"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "One in a million".