Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesGGuns N' Roses › G N' R lies

Guns N' Roses › G N' R lies

  • 1988 - Geffen, GED 24198 (1 cd)

cd | 8 titres | 33:34 min

  • 1 Reckless life [03:21]
  • 2 Nice boys [reprise de Rose Tattoo] [03:04]
  • 3 Move to the city [03:43]
  • 4 Mama kin [reprise d'Aerosmith] [03:57]
  • 5 Patience [05:56]
  • 6 Used to love her [03:13]
  • 7 You're crazy [04:10]
  • 8 One in a million [06:09]

enregistrement

Titres 1 à 4 enregistrés live en 1986. Titres 5 à 8 enregistrés aux Rumbo Studios, au Take One Studio et au Image Studio

line up

Duff Mckagan (basse, guitares, chant), W. Axl Rose (chant), Slash (guitares), Izzy Stradlin (guitares, chant), Steven Adler (batterie)

remarques

Les titres 1 à 4 représentent l'EP sorti en 1986, "Live?!*@ like a suicide".

chronique

Styles principaux
rock
Styles secondaires
hard rock
Styles personnels
glam rock / acoustique

Avec ce deuxième album, c'est là que je commence à particulièrement apprécier la démarche du quintette. En 1987, avec "Appetite for destruction", ils avaient lancé un gros pavé dans la marre avec un excellent album de gros rock bien burné et inspiré. Avec les tournées qui ont suivi, les premiers soucis sont arrivés. Les gunners ont une grosse réputation de bad boys, mené par un Axl Rose assez mégalo (et qui le restera par la suite...). Pour succéder au premier album, tout le monde s'attend à un autre brulot de gros rock dans la lignée de titres comme "Welcome to the jungle" ou "Paradise city". Sauf que là, non, pas du tout. Le groupe nous sort un album en deux parties. La première étant tout simplement la réédition CD de leur premier EP "Live?!*@ like a suicide" alors que la deuxième, totalement inédite elle, propose 4 titres... acoustiques ! Pas forcément le genre de choses que l'on attend d'un groupe de rock de 25 ans de moyenne d'âge qui sort son deuxième album. Mais comme on le verra par la suite, Guns N' Roses est un groupe qui n'en fait qu'à sa tête, pour le meilleur... et pour le pire ! Concernant les 4 premiers titres, inutile de s'étendre là-dessus, il s'agit de la réédition de leur EP, pour plus de détails là-dessus, n'hésitez pas à faire un tour sur la chronique correspondante. On peut juste dire que l'idée est plutôt sympa de rendre ces morceaux disponibles au plus grand nombre, d'autant plus qu'il s'agit des seuls enregistrements officiels du groupe dans leur période totalement glam-rock. Pour la deuxième partie, on a droit à un slow dans la plus pure tradition de la balade acoustique pour emballer qui vous voulez. Bref, un futur classique en concert pour les midinettes, mais quand même bien sympa. On a aussi droit à deux autres morceaux inédits, l'un plutôt marrant et très rythmé (comme quoi on peut faire de l'acoustique sans forcément jouer de la guimauve, hein Nirvana ? - ouh là, je ne vais pas me faire que des potes sur le coup...) et un autre plus sombre avec une légère guitare électrique et quelques percussions très discrètes, et qui déclenchera les foudres des critiques avec quelques sous-entendu que certains jugeront racistes... Pour clôturer le tout, le groupe a décidé de reprendre en acoustique un titre bien speed de leur premier album, "You're crazy" (qui d'ailleurs à l'origine devait s'appeler "Fuckin' crazy" pour la petite histoire). Rien de véritablement exceptionnel, mais sympa tout de même. Au final, même si ce deuxième album est un ton en dessous du reste de leur discographie de par son côté décalé, il reste très sympa à écouter et contient de belles surprises très intéressantes et rafraichissantes. Il permet aussi de patienter avant la suite de leurs aventures discographiques qui se matérialisera non pas par un album, mais par deux albums sortis en même temps. Plus rien ne sera comme avant pour beaucoup de monde... (mardi 12 janvier 2010)

note       

ajoutez des tags sur : "G N' R lies"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "G N' R lies".

ajoutez une note sur : "G N' R lies"

Note moyenne :        14 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "G N' R lies".

ajoutez un commentaire sur : "G N' R lies"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "G N' R lies".

Ramon › jeudi 11 juillet 2013 - 17:52  message privé !

Nice boys don't play rock'n'roll...dixit Axl Rose Tattoo. Ah ça c'est sûr !

Note donnée au disque :       
vieille fessée › lundi 1 octobre 2012 - 04:26  message privé !

Un petit amuse gueule, histoire de surfer sur la vague AFD et dans l'attente des UYI.

NevrOp4th › lundi 22 mars 2010 - 19:56  message privé !

Sur le plan personnel, Axl Rose a clairement un problème avec ce qui n’est pas hétérosexuel, probablement par divers traumatismes survenus dans sa jeunesse, même si cela ne l’empêche pas de fréquenter des figures gays du show-business. Il a clairement un problème avec sa virilité et cela explique sa violence et ses démonstrations de force (on ne compte pas le nombre de stars homo ou bi auxquelles il a cassé la gueule, je suis convaincu que son physique avantageux et son look androgyne de l’époque lui ont valu des avances ou tout au moins des allusions de leur part et que cela lui faisait péter les plombs).

Note donnée au disque :       
NevrOp4th › lundi 22 mars 2010 - 19:55  message privé !

clair que « One in a million » n’est pas une chanson aux paroles anodines ! Je crois aussi que cette chanson, comme d’autres du groupe, parle du malaise adolescent qu’il a connu et qui ressemble beaucoup à celui que connaissent bien des ados du monde entier (besoin de liberté, de fuite, de reconnaissance, volonté d’indépendance, quête sentimentale et idéaliste, sentiment de persécution, d’impuissance, rejet du système…), d’où le succès international des G’N’R qui n’est pas dû qu’à leur bonne musique. Le hard rock et autres musiques extrêmes s’adressent beaucoup à ce public qui apprécie le plus la provocation, le franchissement des tabous et le scandale. Je pense pas que Axl soit raciste mais exprime avec ses mots provocateurs le dégout de la population "white trash" un peu du genre « j’emploie des mots qui vous dérangent, traduit des pensées que vous refusez d’entendre mais qui existent bel et bien, à cause du système dont vous faites partie ». C'est un cri du coeur plus que quelque chose réellement pensée.

Note donnée au disque :       
Dun23 › vendredi 5 février 2010 - 22:07  message privé !

C'est un titre d'Aerosmith à la base mais c'est vrai que les Guns l'ont un peu vitaminé.