Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesFJerome Froese › The Speed of Snow

Jerome Froese › The Speed of Snow

cd | 3 titres | 18:15 min

  • 1 1 The Speed Of Snow 6:36
  • 2 2 A Cold Spell In Spring 5:53
  • 3 3 Summer Light Fantastic 5:46

line up

Jerome Froese: Synthé, claviers, séquenceurs, guitares (acoustiques & électriques), basse & glockenspiel

remarques

Pour connaître un peu plus le monde de Jerome Froese , visitez son site au http://www.jeromefroese.com/moonpop/indexmoon.htm Et http://www.ricochetdream.com/

chronique

Styles principaux
musique électronique

Vous avez aimé Shiver Me Timbers? Vous raffolerez de ce mini EP. Jerome Froese est devenu tout un homme orchestre. Un magicien de studio qui réussi à composer de solides pièces musicales qui sont majoritairement harmonieuses et parfois complexes. Par contre nous sommes aux antipodes de la MÉ conventionnelle. The Speed of Snow est une MÉ de style soft techno. Du Depeche Mode sans les paroles ou du Ulrich Schnauss, mais avec une approche plus éclectique où la musique embrasse de légères teintes de cosmos. La pièce titre débute avec de petites notes carillonnées, un peu comme sur A Mellow Morning (Shiver Me Timbers), avant de plonger sur une structure rythmique plus saccadée. Le rythme devient lourd et dense où riffs de guitare et lamentations de synthé soutiennent les délicates harmonies des arpèges introductifs dont les euphonies scintillent sur des roulements de tambours militaires. À la fois convivial et complexe, l’univers musical de Jerome Froese explose d’une fraîcheur mélodieuse qui s’arque sur des rythmes lourds entrecoupés de passages hyper mélodieux. Une introduction romanesque ouvre A Cold Spell in Spring. Jerome y gratte une guitare acoustique qui fait la cour à un cosmos. Ces légers riffs se cachent derrière de subtils arpèges qui n’atteignent ni les cieux, ni les étoiles mais bel et bien nos oreilles. Doucement, un monde d’écho encercle la structure qui flotte dans les harmonies d’une six-cordes éthérée aux solos biens ciselés. C’est un beau titre où Jerome flirte avec la musique spatiale. Summer Light Fantastic déboule sur des accords de guitares nerveux et un synthé aux strates tétanisées avant d’entreprendre un virage frénétique sur une basse mordante et sautillante qui accouple son rythme à des percussions aux martèlements subtilement endiablés. Un titre bipolaire où le rythme sauvage côtoie des harmonies qui fleurissent dans un univers plus limpide et harmonieux, Summer Light Fantastic étend les courbes d’un étonnant paradoxe musical qui dépeint à merveille la profondeur de ce brillant artiste qui, je sens, nous étonnera plus d’une fois. Speed of Snow est un très bon EP et complément à Shiver Me Timbers et une belle continuité des styles offert dans Neptunes. Deux œuvres que je viens tout juste de me procurer et dont je vous entretiendrez sous peu. (vendredi 13 novembre 2009)

note       

ajoutez des tags sur : "The Speed of Snow"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "The Speed of Snow".

ajoutez une note sur : "The Speed of Snow"

Note moyenne : Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "The Speed of Snow".

ajoutez un commentaire sur : "The Speed of Snow"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "The Speed of Snow".