Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesHRoy Harper › Bullinamingvase

Roy Harper › Bullinamingvase

cd | 7 titres | 44:22 min

  • 1 One of those days in England [3:25]
  • 2 These last days [4:26]
  • 3 Cherishing the lonesome [5:54]
  • 4 Naked flame [5:06]
  • 5 Watford gap [3:22]
  • 6 One of those days in England (parts 2-10) [19:27]
  • 7 Breakfast with you [2:42]

enregistrement

EMI Studios, Abbey Road, Angleterre, 1977

line up

John Halsey (Admiral John Halsey) (batterie), Roy Harper (guitares, chant), Andy Roberts (guitare, chant), Henry McCullough (guitare), David Lawson (claviers), David C. Drill (basse), Paul McCartney (choeurs), Linda McCartney (choeurs)

remarques

http://www.royharper.com/

chronique

Styles principaux
folk
progressif

Il est plus qu'évident que la notoriété dont a pu bénéficier Roy Harper tout au long de sa carrière ainsi que l'appui constant de toute une ribambelle de musiciens parmi les plus respectés d'Angleterre ont eu tout deux une terrible incidence sur son travail. Le décevant "HQ" n'était pas une concession, mais bien une affirmation presque indécente de cette respectabilité acquise naturellement. Il n'y aura, il ne peut pas, il ne peut plus y avoir de machine arrière. Harper a donc pris en cours de route le train de la modernité et s'il lui est tout à fait possible de revenir sur les choix qu'il a effectué alors, il reste que le chanteur folk demeure désormais tributaire d'un mode de production en constante évolution. En ce sens, "Bullinamingvase" est la suite logique de "HQ". Sauf que Harper met définitivement de côté ses aspirations rock pour revenir fort heureusement à un discours plus nuancé. Il y a toujours des chorus de guitare et une section rythmique solide ("Cherishing The Lonesome") mais le jeu plus retenu semble définitivement mieux adapté aux compositions de l'artiste. Le synthétiseur trouve encore sa place sur des plages comme "These Last Days" ou "Naked Flame", renouant avec la gloire passée du Harper de "Folkjokeopus" tout en s'adaptant à l'inéluctable évolution du marché. La pièce finale, "One of Those Days in England (parts 2-10)" vient renforcer ce parallèle probablement inconscient à travers cette longue suite aux dédales labyrinthiques dont seul Roy Harper a le secret, mélodiquement puissant et souvent mystérieux. Il y a du Pink Floyd, du Genesis, du Jethro Tull, du Van Der Graaf Generator là-dedans. Dans tous les cas, un titre qu'il faut avoir écouté un paquet de fois avant de pouvoir en apprécier toutes les subtilités. Par certains aspects, "Bullinamingvase" sonne donc comme un réajustement bienvenu par rapport à la plate nervosité affichée tout au long de la première face de "HQ". Mais l'heure de gloire est définitivement passée. (vendredi 24 juillet 2009)

note       

ajoutez des tags sur : "Bullinamingvase"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Bullinamingvase".

ajoutez une note sur : "Bullinamingvase"

Note moyenne : Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Bullinamingvase".

ajoutez un commentaire sur : "Bullinamingvase"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Bullinamingvase".