Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesFFondlecorpse › Creaturegore

Fondlecorpse › Creaturegore

cd | 11 titres | 38:06 min

  • 1 The invasion [02:29]
  • 2 Pillage Burn Kill [04:12]
  • 3 Ghoulish Tales [02:46]
  • 4 Hideous (Revenge Of The Aborted Oddities) [02:42]
  • 5 The Nightbreed [03:44]
  • 6 The Hermit [03:54]
  • 7 Goremarine [03:00]
  • 8 Sluts And Bolts [03:17]
  • 9 Krite Attack [03:47]
  • 10 Nymphomatic Zombie Rapist [04:29]
  • 11 Dont Feed After Midnight [03:46]

line up

Silvester "The Goregnome" (Chant), Mathijs Brussard (Basse), Bas Brussard (Guitares), Erwin Harreman (Guitares), Robert Kovacic (Batterie)

remarques

Guest vocals de Aad Kloosterwaard (Sinister), Stevo (Impetigo), Lasse Pyykko (Phlegethon / Vacant Coffin / Hooded menace); Claviers par Dave Slasher

chronique

Styles principaux
metal extrême
Styles secondaires
death metal
Styles personnels
death metal

Tranquilles, les gars de Fondlecorpse… formé en 1996, et surement trop occupés depuis à se gaver de films gores de B-ième catégorie (ce qui nous vaut une superbe cover en mosaïque de Zombies, évidemment, mais aussi de Critters, Gremlins et autres Serial killer tomatoes from outer space), le groupe batave sort enfin son premier album, qui fait suite au très prometteur EP paru l’an dernier…et qui rend largement honneur à son artwork ! On patauge ici dans le Death Metal largement imprégné de culture Gore, avec comme point de mire le traditionnel trio d’influences des groupes estampillés Razorback records : Carcass / Autopsy / Impetigo. Les habitués des prods du label ne seront donc pas déçus, "Creaturegore" avoine son lot de riffs Death speedés qui vous rappellerons forcement quelque chose, contrebalancés par quelques parties bien visqueuses et (ça c’est carrément plus fun) des parties de lead guitares avec un feeling très série B, ambiance "machin of the dead" tellement présente que sur les intros de "Pillage burn kill" et "The hermit", on attend presque la voix off qui nous annoncerait une invasion de zombies dans le trou du cul du Texas et la fin du monde imminente. Fort de ces éléments, le disque se révèle terriblement accrocheur, jouant la carte du bourrin / second degré / 0 prise de tête, sans tomber dans le bovin (pas de prod dégueu, pas d’abus de samples obscurs à la con, chant "naturellement" gras…), et finalement un (tout petit) peu plus fin que la moyenne… On notera également l'habituelle liste de guests, traditionnelle chez les groupes Razorback, et dont les prestations sont totalement anecdotiques. Rien de très nouveau donc, mais assurément un disque à intégrer aux playlists de vos soirée "bière / Carpenter / bière / Death metal / bière / Romero», succès garanti ! (mardi 5 mai 2009)

note       

ajoutez des tags sur : "Creaturegore"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Creaturegore".

ajoutez une note sur : "Creaturegore"

Note moyenne :        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Creaturegore".

ajoutez un commentaire sur : "Creaturegore"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Creaturegore".

empreznor › dimanche 10 mai 2009 - 22:19  message privé !

nice pochettes les cryptisus!

Note donnée au disque :       
born to gulo › dimanche 10 mai 2009 - 22:04  message privé !

oui, recentrons je vous prie : Decrepitaph, c'est aussi bon que son nom l'indique, et Crypticus, ça part super bien aussi

Note donnée au disque :       
yog sothoth › dimanche 10 mai 2009 - 21:29  message privé !
avatar

(ptain mais comment on a pu en arriver à parler techno Death en partant d'un truc de chez Razorback...?)

Fryer › dimanche 10 mai 2009 - 21:19  message privé !

L'hommage me faisait peur car je n'aime pas des masses les québécois. Mais ouais, ta description me séduit en tout point, je vais voir ce que ça donne. Merci!

empreznor › dimanche 10 mai 2009 - 21:11  message privé !

et un hommage à Gorguts dans le titre

Note donnée au disque :