Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesMMa Banlieue Flasque › s/t

Ma Banlieue Flasque › s/t

lp | 5 titres | 35:34 min

  • 1 13'20 d'happiness [10:28]
  • 2 N.S.K. [6:46]
  • 3 H.B.H.V. [5:18]
  • 4 Aller retour les grésillons [7:58]
  • 5 Un soir [5:04]

enregistrement

France, 1979

line up

Philippe Botta (flûte, saxophone), Christian "Chypo" Cheype (batterie, chant), Loic Gautier (basse), Marc Ledevedec (guitare), Philippe Maugars (guitare, chant)

remarques

http://mabanlieueflasque.free.fr./

chronique

Styles principaux
jazz
progressif

Je me suis longtemps cassé les dents sur le sujet. Dans l'espoir un peu vain de pouvoir apporter un éclairage inédit sur la question. Mais rien n'y fait ; je ne vois pas d'autres moyens pour moi que de réitérer ici tout ce qui a déjà été dit et redit sur ce mythique groupe tricolore à la carrière éclair. Car, après tout, il y en a peut-être encore parmi vous qui n'en ont pas entendu parler. La musique de Ma Banlieue Flasque doit beaucoup à celle de Frank Zappa. Une référence essentielle qui irait presque jusqu'à remettre en cause les fondements même de sa propre existence. Ils ne sont ni les premiers ni les derniers (je pense au groupe Taal par exemple) à y avoir planté leurs racines. Des voix grotesques, des choeurs éthyliques, des parties instrumentales échevelées, une guitare prolixe et affable à la fois, un aspect jazz rock des plus prononcé : "13'20 d'happiness", qui dure moins de onze minutes en réalité, partage, c'est indéniable, une troublante parenté avec la période "One Size Fits All" du tonton moustachu. L'ambiance est bon enfant, ça déconne allègrement, ça ne prend rien au sérieux... Nous sommes en terrain connu. Cette désinvolture affichée démontre à quel point Ma Banlieue Flasque maîtrise son sujet. L'exemple le plus frappant est sans doute la longue plage instrumentale "Aller Retour Les Grésillons" qui, sans virer dans la démonstration pure, déploie une énergie communicative trop rare que pour ne pas être soulignée. Musique d'un autre temps mais d'une générosité sans faille qui, au-delà de tout débat sur des critères d'influences, montre avant tout qu'elle va puiser sa source dans une forme de plaisir, une notion aujourd'hui galvaudée à défaut d'être complètement oubliée. (samedi 28 février 2009)

note       

ajoutez des tags sur : "s/t"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "s/t".

ajoutez une note sur : "s/t"

Note moyenne : Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "s/t".

ajoutez un commentaire sur : "s/t"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "s/t".