Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesFFleurety › Last-Minute Lies

Fleurety › Last-Minute Lies

4 titres - 20:16 min

  • 01/ Facets
  • 02/ I Saw Claws
  • 03/ Vortex
  • 04/ Untitled

enregistrement

Mixed by Bjorn Boge. Mastered by Mikkel Schille.

line up

A. E. Hatlevik (Drums, Synthesizer), Alexander Nordgaren (Guitar, Bass), Mari Solberg (Saxophone), Anya B. Johansen (Vocals), Karianne Horn (Vocals)

chronique

Styles principaux
jazz
metal
progressif
Styles secondaires
metal atmosphérique
Styles personnels
piano-bar weird metal

1999 : Dodheimsgard sortait son "666 International", Arcturus son "Disguised Masters", In The Woods son "Strange In Stereo", Emperor son split avec Thorns... Le metal norvégien "en marge" se portait à merveille, et voici venir sur Guts en ce bel été 2008 un ovni supplémentaire issu de cette fournée : le "Last-Minute Lies" des très sous-estimés Fleurety. Tout droit sorti des studios de Bjorn Boge, en parallèle de l'enregistrement du chef-d'oeuvre incontesté de Svein Egil Hatlevik et Dodheimsgard, cet EP marquait l'abandon total du black metal, là où son prédécesseur longue durée "Min Tid Skal Komme" commençait tout juste à s'en détacher - tout en le renouvellant par la même occasion, mais c'est une autre histoire. L'ambiance jazzy-acide est ici poussée à son paroxysme, harmoniquement (Voivod - Ved Buens Ende - Killing Joke) comme techniquement - point de blasts, point de hurlements : le timbre est féminin, la batterie est sobre et mesurée, tout en nuances ; le tout se passe allègrement de distorsion gelée et d'arrangements électroniques (à l'inverse de "Department", l'album qui suivra, et à l'exception de deux-trois légers détails) mais s'agrémente de guitares cristallines (le plus souvent relevées d'une légère pointe de crunch) et de saxophone velouté discret mais malgré tout omniprésent donnant au tout une ambiance organique et nocturne des plus électrisantes, préfigurant l'atmosphère folle et quasi-sexuelle de l'album suivant. Une divine mise en bouche donc - 20 minutes élégantes et reposantes (en mettant de côté la folie douce prête à exploser de "Vortex") que je ne saurais que conseiller à tous les amateurs de riffs amers et tordus (dont on sentira quelques relents dans le "Grand Declaration Of War" de Mayhem, Nordgaren ayant trainé ses guêtres au sein du groupe pendant la composition de ce dernier), de metal jazzy et lumineux pertinemment féminin (de type Atrox, early Aghora ou Portal [US], sans le shred) et de bizarreries à la sauce scandinave. (vendredi 8 août 2008)

note       

ajoutez des tags sur : "Last-Minute Lies"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Last-Minute Lies".

ajoutez une note sur : "Last-Minute Lies"

Note moyenne :        3 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Last-Minute Lies".

ajoutez un commentaire sur : "Last-Minute Lies"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Last-Minute Lies".

empreznor › samedi 9 août 2008 - 16:39  message privé !
Pour moi, c'est du tout bon, sauf la voix fadasse. L'autre voix perchée est marrante par contre.
Note donnée au disque :       
Nicko › samedi 9 août 2008 - 14:54  message privé !
avatar
j'aime pas... j'accroche pas.
Note donnée au disque :       
born to gulo › vendredi 8 août 2008 - 18:08  message privé !
j'ai vu oui, j'avais déjà lu d'ailleurs, mais t'y racolais pas aussi outrageusement l'obsédé en moi qu'ici
Powaviolenza › vendredi 8 août 2008 - 18:02  message privé !
avatar
Il est groniqué aussi !! :p
born to gulo › vendredi 8 août 2008 - 17:56  message privé !
il a l'air bien Department, mon salaud ...