Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesPProbot › s/t

Probot › s/t

11 titres - 46:02 min

  • 1/ Centuries Of Sin (4:09)
  • 2/ Red War (3:30)
  • 3/ Shake Your Blood (2:59)
  • 4/ Access Babylon (1:24)
  • 5/ Silent Spring (3:28)
  • 6/ Ice Cold Man (5:53)
  • 7/ The Emerald Law (5:33)
  • 8/ Big Sky (4:51)
  • 9/ Dictatorsaurus (3:52)
  • 10/ My Tortured Soul (5:00)
  • 11/ Sweet Dreams (5:23)

enregistrement

USA, 2003

line up

Dave Grohl (batterie, guitare, basse), Bubba Dupree (guitare), Matt Sweeney (guitare), Kim Thayil (guitare), Erol Unala (guitare), Cronos (basse, chant), Max Cavalera (chant), Lemmy (chant, basse), John Custer (chant), Mike Dean (chant), Kurt Brecht (chant), Lee Dorrian (chant), Scott Weinrich (chant, guitare), Tom Gabriel Fischer (chant), Snake (chant), Eric Wagner (chant), King Diamond (chant)

remarques

http://www.probotmusic.com/

chronique

Styles principaux
metal

Difficile de voir en Probot autre chose que le petit caprice d'un artiste de talent. À savoir Dave Grohl. Ce dernier vient de faire bander ses muscles sur le "Song for the Deaf" des Queens of The Stone Age quand il embraye sur ce projet 200% métal. Il bénéficie à ce titre de la participation exceptionnelle d'invités prestigieux qui vont à tour de rôle prendre le micro pour imprégner chaque titre de leur aura pendant que le géant Dave continue d'enduire son corps d'huile. Il n'y a que onze titres, et difficile de ne pas céder à la tentation de vous livrer la liste dans le détail : Cronos (Venom), Max Cavalera, Lemmy, Mike Dean (Corrosion of Conformity), Kurt Brecht (Dirty Rotten Imbeciles), Lee Dorrian (Cathedral), Scott Weinrich (Obsessed), Tom Warrior (Celtic Frost), Snake (Voivod), Eric Wagner (Trouble) et King Diamond (Mercyful Fate) ! Tout le monde est là, ou presque. Et comme si le tableau de chasse n'était pas assez beau, on retrouve aux guitares, outre Dave Grohl qui s'occupe aussi des parties de basse et de batterie, messieurs Matt Sweeney (Guided by Voices, Chavez) et Kim Thayil (Soundgarden). Concrètement, l'album enchaîne les titres sans temps morts. Curieux, on ne peut que l'être. Séduit, on l'est moins facilement malgré quelques belles réussites ; un départ en trombe avec une belle brochette de titres plutôt speed et thrash ("Red War", "Shake Your Blood", "Access Babylon" et, plus loin, "Big Sky") pour se fondre peu à peu dans une fange post hardcore qui s'épanche à tort, entre grunge dégrossi et stoner mal fagoté ("My Tortured Soul", Sweet Dreams et le vraiment pénible "Dictatorsaurus"). Globalement, le résultat est décent, mais vu les forces en présence, on aurait pu s'attendre à beaucoup mieux. Reste que dans l'opération, l'ex-batteur de Nirvana aura su joindre l'utile à l'agréable : se faire plaisir tout en s'octroyant un moyen supplémentaire de soigner sa respectabilité. Le tout est encore de savoir s'il en avait réellement besoin ? (dimanche 20 juillet 2008)

note       

ajoutez des tags sur : "s/t"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "s/t".

ajoutez une note sur : "s/t"

Note moyenne :        4 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "s/t".

ajoutez un commentaire sur : "s/t"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "s/t".

zugal21 › mardi 3 décembre 2013 - 17:04  message privé !

J'ai en son temps été séduit par le projet... il me fallait ce cd... mes idoles de jeunesse, vous pensez ! ; enfin bref ; je l'ai revendu.

Note donnée au disque :       
Emperor Gestahl › mardi 22 juillet 2008 - 06:08  message privé !
ouais... j'ai jamais été convaincu mais c'est un joli exercice de style... en tout cas Southern Lord a du se faire plaisir... je serais curieux de savoir combien ils en ont vendus.
Powaviolenza › dimanche 20 juillet 2008 - 17:12  message privé !
avatar
Au contraire la pochette bute ! Et oui ils servent à quelque chose étant donné que chaque titre sonne comme le groupe de l'invité respectif. Du bon comme du passable, effet compil quoi.
Note donnée au disque :       
Thorn › dimanche 20 juillet 2008 - 12:43  message privé !
ya du monde dis donc...mais servent-ils a quelque chose ? héhé (ptain mais quelle pochette immonde)