Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesPThe Pop Group › She is beyond good and evil

The Pop Group › She is beyond good and evil

lp | 2 titres

  • 1 She Is Beyond Good And Evil [3:23]
  • 2 3:38 [3:38]

enregistrement

Produit par Dennis Bovell

line up

Bruce Smith (batterie, percussions), Mark Stewart (chant, paroles), John Waddington (guitare), Gareth Sager (guitare), Simon Underwood (basse)

chronique

Styles principaux
ovni inclassable
punk
world music
Styles secondaires
post punk
Styles personnels
crossover dub/post-punk

La première sortie du Pop Group est ce qu’on peut appeler communément une baffe gigantesque. Dans la grande tradition anglaise des "debut singles" qui caillassent, ce 45t se pose là. Après une intro en forme de bourdon identique à celle de Foxy Lady de qui-vous-savez, arrive ce riff percussif telle une piqûre de frelon, séminal as fuck, puis Mark Stewart de prendre feu instantanément : "My lil girl was born on a raaaaaaaay of sound". The rest is history, comme ils disent. Le genre de morceau à la fois politique, frais, violent, dadaïste et d’une évidence presqu’insolente qui peux vous bouleverser une vie. 3 :38, la face B, fait le coup classique des bandes à l’envers, pour un morceau presque Space Rock, hallucinant de densité sonore et préfigurant la noise. Le plus incroyable est encore que la section rythmique reste proéminente dans ce maelstrom, rendant le tout presque aussi dansant que la face A ! Le groupe a avoué écouter Ornette Coleman et King Tubby durant l’enregistrement, ce qui n’a rien d’étonnant quand on sait qu’ils avaient dès le départ fait produire leurs sessions par Dennis Bovell - producteur reggae qui allait dans la foulée produire des Slits encore débutantes et se voir rendre hommage par les Clash à la fin de la même année (Lover’s Rock, avant d’être une chanson, était un style inventé par l’Antillais).Un single bien dans l’esprit punk anglais puisqu’à l’instar de ceux des Beatles où des Stones de la grande époque, il n’était pas compris sur le 33 tours originel de l’album. "The Pop Group" était bien entendu un patronyme sarcastique, pour un groupe aussi viscéralement avant-gardiste (je ne dis pas expérimental, notez), qui avait dès 78 une sacrée longueur d’avance sur Public Image où même les Clash, qui n’en étaient pas encore à incorporer les techniques sonores radicales du Dub dans leur mixture. Faut dire, ces mecs font salement mentir tout ceux qui pointent du doigt la pauvreté technique du punk. Véritable bombe à fragmentation sur les dancefloors, ce single est la porte d’entrée la plus avisée pour découvrir ce groupe de génie, l’un des plus innovants de la 1ère vague punk anglaise, qui ne s’appelait pas encore post punk. Le mois suivant sortait l’album, et plus rien n’allait jamais être pareil… à suivre, donc. (mardi 8 juillet 2008)

note       

ajoutez des tags sur : "She is beyond good and evil"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "She is beyond good and evil".

ajoutez une note sur : "She is beyond good and evil"

Note moyenne :        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "She is beyond good and evil".

ajoutez un commentaire sur : "She is beyond good and evil"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "She is beyond good and evil".

Solvant › dimanche 23 novembre 2008 - 22:15  message privé !

Ah ben oui! C'était toi, excuse-moi pour cette méprise ! A croire que j'shais pas lire ou bien.)

dariev stands › dimanche 23 novembre 2008 - 16:13  message privé !
avatar

bah euh c'est moi qui ait chroniqué ce single, il me semble (la schizo me guette)... pas de souci je finirai ce que j'ai commencé, sans parler de cette fameuse compil "in the beginning there was rhythm"... que j'ai toujours outrekiffé.

Twilight › samedi 22 novembre 2008 - 03:08  message privé !
avatar

je sais, ami Solvant, je sais...bonne place dans ma cdthèque il occupe...^^

Solvant › vendredi 21 novembre 2008 - 23:58  message privé !

"Reviens finir ce que tu as commencé !"(Demi Moore dans "Harcèlement").. Twili !. L'album vaut vraiment le coup.

Sahara LaJuive › mardi 8 juillet 2008 - 13:41  message privé !
ouais très bon le titre "She is beyond good and evil", qui se trouve la compilation "At the beginning there was rhythm" de Soul Jazz Records, et qui m'avait convaincu de m'intéresser à ce groupe.
Note donnée au disque :