Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesDThe Desert Sessions › Vol 9 : I see you hearin' me

The Desert Sessions › Vol 9 : I see you hearin' me

cd | 6 titres

  • 1 "Dead in Love"
  • 2 "I Wanna Make It wit Chu"
  • 3 "Covered in Punk's Blood"
  • 4 "There Will Never Be a Better Time"
  • 5 "Crawl Home"
  • 6 "I'm Here for Your Daughter"

enregistrement

Enregistré du 8 au 15 Fevrier 2003, Rancho de la Luna, Joshua Tree. - Produit et mixé par Joshua Al - Ingé-son : Dave Catching

line up

Josh Freese, Pj Harvey, Josh Homme, Alain Johannes, Troy Van Leeuwen, Dean Ween, Jeordie White, Joey Castillo, Chris Goss, Dave Catchuing, Al

chronique

Styles principaux
rock
Styles secondaires
stoner

Cela devait bien arriver un jour. Les desert sessions débarquent sur guts. Puisque le concept même de cette série est de prendre son temps et de se faire plaisir, elles seront chroniquées individuellement, volume, par volume, au gré de l’inspi. Mais expliquons au néophyte le concept : les desert sessions ont été créées par Josh Homme lors de la phase transitionnelle entre Kyuss et les Queens of the stone age. Il s’agit de regrouper divers musicos au Rancho de La Luna (dont le proprio n’est autre que Dave Catching) , vieux studio paumé à Joshua Tree, en plein désert californien, et de les enfermer là dedans, au milieu du desert. Cactus et poussière à l’extérieur, et foultitude de matos vintage à l’intérieur, résultat : tout le monde boeuffe, il n’y a rien d’autre à faire. En général les résultats, fragmentés en 5-6 morceaux sorti sur des vinyles 10 pouces introuvables, sont très riches (d’où le fait que chaque sessions représente en réalité 2 volumes…) et fournissent une matière première non négligeable pour les albums des Queens - pas con le mec. Précisons que les invités sont à chaque fois différents, et si possible d’horizons éloignés les uns par rapport aux autres. Une idée géniale, une saga idyllique, qui semble bien partie pour ne jamais se terminer. Pour ce volume 9, on a donc rien de moins que PJ Harvey et Twiggy Ramirez, comme quoi la tchatche de Homme avec les beautiful people du rock américain ne date pas d’hier. Il a même confié son désir d’inviter un jour placebo. On lui souhaite bon courage. Mais revenons à nos cactus : ces 6 titres, à la production bien rugueuse, accueillent également le moins connu Dean Ween, génial co-auteur de la tétanisante Mosquito Song, et leader de Ween, dont je devrais vous parler fatalement un jour. Il joue donc sur LE tube du skeud, I Wanna Make It With Chu, sorte de slow chaud comme la braise, comme si Dr Dre dévergondait les Bee Gees à grand coup de skunk. Tout ceux qui ont l’ont entendu à l’époque savaient déjà que cette pépite finirait en rotation lourde sur MTV, comme c’est le cas en ce moment. Le reste est évidemment un cran en dessous ; du Bowie période Scary Monsters sur un Dead In Love drogué jusqu’à l’os au solo cuisant lentement au soleil, de la ruade dans les cotes sur Covered In Punk’s Blood, où le monstre Castillo (ex-Danzig) lamine comme à son habitude, de la performance instantanée frappadingue sur There will never be…, qui voit PJ Harvey péter un plomb façon Kim Gordon, seule avec Chris Goss, et enfin du rock de la mort comme cette dernière sait si bien faire sur Crawl Home. Sans oublier l’indispensable délire éthylique de Josh Homme, le court flamenco (first it giveth en était déjà quelque part), "I’m Here for your daughter". Un bon équilibre entre l’urgence des albums de PJ Harvey, la patine lustrée de ceux des Queens, et le joyeux bordel sous acide de ceux de Ween ou des Masters of Reality… (mardi 1 avril 2008)

note       

ajoutez des tags sur : "Vol 9 : I see you hearin' me"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Vol 9 : I see you hearin' me".

ajoutez une note sur : "Vol 9 : I see you hearin' me"

Note moyenne :        4 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Vol 9 : I see you hearin' me".

ajoutez un commentaire sur : "Vol 9 : I see you hearin' me"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Vol 9 : I see you hearin' me".

Ramon › vendredi 6 décembre 2013 - 23:24  message privé !

L'aspect jam session entre amis, expérimental mais pas trop, foutraque mais pas portnawak, je m'amuse mais je bosse, rend l'ensemble sympathique…indispensable pour le fans et pas repoussant pour les autres, ça vaut bien tous les Eagles of Death Metal réunis.

Note donnée au disque :       
Dun23 › mercredi 2 avril 2008 - 16:54  message privé !
Effectivement, assez inégal mais sympatoche. Pour l'anecdote, les QOTSA avaient joué I Wanna Make It wit Chu (tu m'étonnes) et Covered in Punk's Blood quand ils sont passé à Rock En Seine je sais plus quelle année.
merci pour le fusil... › mardi 1 avril 2008 - 23:28  message privé !
Inégal (on voit bien que certains morceaux ne sont que de simples ébauches) mais plaisant tout de même.
Note donnée au disque :       
Nicko › mardi 1 avril 2008 - 22:24  message privé !
avatar
Coïncidence, je viens de l'acheter (en duo avec le volume 10) hier.