Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesWWindir › Soknardalr

Windir › Soknardalr

8 titres - 47:54 min

  • 1/ Sognariket sine krigarar
  • 2/ Det som var haukareid
  • 3/ Morket sin fyrste
  • 4/ Sognariket si herskarinne
  • 5/ I ei krystallnatt
  • 6/ Rovhaugane
  • 7/ Likbor
  • 8/ Soknardalr

extraits audio

  • Il y a des extraits audio pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

Enregistré en Janvier 1997. Produit par Valfar. Mixé par Valfar et Krohg.

line up

Valfar ( Cris, Guitares, Basse, Sytnhés), Steingrim (batterie-session), Steinarson (Chant-session)

chronique

Styles principaux
metal extrême
Styles secondaires
black metal
Styles personnels
viking metal atmosphérique

J'adore Windir. Ce groupe (en fait un one-man-band durant les deux premiers albums…) est une petite perle d'identité au milieu d'un monde de brute, j'ai nommé la scène Black. Car Windir est un groupe de black. Viking black, dont les lead guitares sont purement heavy dans leurs sons et leurs mélodies merveilleuses. Au final la musique de Valfar le norvegien est dominée par son inclination pour les mélodies épiques, héroïques, viking, oui, et sur ce premier album, plus mélancolique que par la suite. Valfar n'a pas encore la richesse dans ses arrangements qui vont faire sa marque de fabrique. Mais dès " Solknardalr ", il impose son chant extrême, presque décalé dans cette musique, malgré les blast-beast ; une voix proche de Pest ( Gorgoroth et Obtained Enslavement.). Les chants clairs sont encore très simples… jolis mais simples. Valfar compose sans doute encore ces mélodies de chant au clavier, et à l'arrivée, les deux voix claires superposées sonnent comme des méloppées plutôt destinées à des nappes ou sons puissants qu'à des voix. De même la batterie, si elle assurée, déjà, par le fidèle Steingrim, n'est rien d'autre qu'une mise en acoustique des beats de boîte à rythme avec lesquelles travaille Valfar. C'est parfois vraiment dommage, pas un break, une succession de plans sans âmes… la basse roule derrière : en bref, la richesse rythmique n'est pas non plus, ici, le point fort de Valfar. Pour clore ce châtiment (car qui aime bien châtie bien), ajoutons que l'emploie des claviers est ici absolument minimum comparés à ce qui, là par contre, va devenir dès l'album suivant le véritable génie (enfin un de ses véritables génies) du Guerrier… car pour qui ne le sait pas : Windir, en norvégien, signifie guerrier. Alors pourquoi, dès maintenant, aimer Windir ? Parce-que Windir, malgré ses approximations, existe déjà dans ce ravissant premier album. " Sorgnariket si herskarinne ", " I ei krystallnatt " ou encore " Sognariket sine krigarar " montrent déjà la classe du bonhomme dans ses idées mélodiques et harmoniques. Cette fameuse lead heavy dont je parlais tout à l'heure et qui, si elle n'est pas encore sublimée par les couches de claviers, sonne bien gouleyante, d'ores et déjà. Tout cela est plus simple et plus doux que l'incroyable " Arntor " qui lui succède, mais l'ambiance est là, l'identité aussi. Alors bien sûr, un simple son d'orgue ou une batterie poum-tchac sur la fin autrement sublime de " Likbor ", quanton conaît la suite de la carrière de Windir en terme d'arrangements, on regrette. Mais, encore une fois, j'adore Windir… et ce premier album annonce des succès comme ceux de l'excellent Kampfar par exemple. Il comporte aussi certains des éléments qui vont exploser dans " Arntor ". Les rythmiques en blasts (guitares, basse, batterie), le tout couvert des explosions étoilées que Valfar nous crée à coup de mélodies… comme le dit le livret : Valfar : Gitarar, Bassar, Synthar… en norvégien dans le texte… en musique sur le cd. (samedi 9 mars 2002)

note       

ajoutez des tags sur : "Soknardalr"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Soknardalr".

ajoutez une note sur : "Soknardalr"

Note moyenne :        17 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Soknardalr".

ajoutez un commentaire sur : "Soknardalr"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Soknardalr".

empreznor › dimanche 11 janvier 2009 - 02:06  message privé !

Valfar, c'est le Bach paien, le kapellmeister authentique qui impose avec ses arpeges une atmosphère religieuse integre (l'esprit guerrier est peu présent surtout passé le début). Malgré la linearité, je remonte d'une boule devant la perfection des melodies.

Note donnée au disque :       
empreznor › mercredi 24 octobre 2007 - 00:46  message privé !
La grande classe; écouter ça en alternant avec Solefald, dans la bise francilienne, ça réchauffe
Note donnée au disque :       
Motaburn › jeudi 14 décembre 2006 - 11:20  message privé !
terrible, on passe un très bon moment. ca melode de partout, la temperature de la piece d'ecoute baisse de 10 degres et le ciel s'assombrit au loin.
Note donnée au disque :       
Sigur_Langföl › jeudi 28 septembre 2006 - 20:56  message privé !
O certes la qualité n'est pas celles des albums suivants mais ce cd possède quelques perles rares qui sont parmi les meilleurs moments musicaux que j'ai eu. Les mélodies sont géniales. A noter particulièrement Røvhaugane et Mørket sin fyrste.
Note donnée au disque :       
kama › jeudi 13 mai 2004 - 09:19  message privé !
un de mes windir préférés.. les melodies sont vraiment jolies, tres vikings et melancoliques a la fois (det som var...)
Note donnée au disque :