Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesBBrutality › When the sky turns black

Brutality › When the sky turns black

10 titres - 42:00 min

  • 1/ When the sky turns black
  • 2/ Race defects
  • 3/ Awakening
  • 4/ Electric Funeral (Black sabbath cover)
  • 5/ Foul lair
  • 6/ Screams of anguish
  • 7/ Esoteric
  • 8/ Artistic butchery
  • 9/ Violent generation
  • 10/ Shrine of the master

enregistrement

Morrisound studios, juillet 1994, par Jim Morris.

line up

Scott Reigel (chant), Jeff Acres (basse), Don Gates (guitare), Bryan Hipp (guitare), Jim Coker (batterie)

chronique

Styles principaux
metal extrême
Styles secondaires
death metal
Styles personnels
death metal

Et oui, comme quoi, même moi je n'y croyai plus, mais si, me revoilà à chroniquer sur ce humble site. Et quoi de mieux pour reprendre, que d'éviter un potentiel chef d'oeuvre, et revenir vous faire chier avec ce que je sais faire de mieux, à savoir chroniquer des éternels seconde zone de death metal ? Deuxième album de Brutality donc, pour beaucoup leur meilleur d'ailleurs. Ma foi, si j'avais été plutot soufflé par leur premier album, "When the sky turns black" joue la carte du monsieur "plus" et à dire vrai, me gonfle un peu. Le morceau titre laisse pourtant préfigurer du meilleur : une sorte de death metal relativement technique, lorgnant plutot du côté de Morbid Angel, qui préfère jouer sur des rythmiques cassés et des breaks de doubles bien placés, que sur une avalanche de blasts. Bien leur en prend, surtout que Scott Reigel se montre vraiment impérial dans sa prestation de "beugleur type de death Us". Le souci ici, c'est que malgré une qualité intrinsèque franchement au dessus du lot, Brutality se perd en breaks divers, l'efficacité se perd, on en est jamais loin pourtant ("artistic butchery") mais force est de constater que je marche moins que sur le premier. Alors, on va croire que je suis qu'un vieux blaireau qui veut du 2 riffs/morceaux. Je vous le dis m'sieurs dames, j'aime quand ça latte, quelle que soit la manière, et ici, Brutality à force de surenchère a perdu cette spontanéité et ces effets de surprises qui le caractérisaient. Attention, cependant, "When the sky turns black" demeure un album tout à fait recommandable pour l'amateur du genre : des solos franchement inspirés et personnels, un groupe qui sait se faire écrasant lorsqu'il ralentit, un chanteur puissant, des compos décelant des petits trésors. Seulement voilà, il faut bien les chercher, et malheureusement, avec toute cette saleté autour on a du mal à en profiter... Trop de riffs remplissages, des rythmiques "à côté", des morceaux qui se ressemblent beaucoup trop, on sent un groupe qui a voulu se mettre à la page et avancer dans son style, mais je ne suis pas. Ca manque de sens tout ça. Et puis, hein, avec un tel massacre de Black Sabbath version death metal (electric funeral), je pouvais pas mettre plus de quatre... (dimanche 16 décembre 2007)

note       

ajoutez des tags sur : "When the sky turns black"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "When the sky turns black".

ajoutez une note sur : "When the sky turns black"

Note moyenne :        4 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "When the sky turns black".

ajoutez un commentaire sur : "When the sky turns black"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "When the sky turns black".

vargounet › dimanche 19 décembre 2010 - 15:30  message privé !

Le meilleur Brutality pour moi. Entre ces solos aériens superbes et ces riffs mémorables y'a de quoi faire.

Note donnée au disque :       
gab › jeudi 7 août 2008 - 11:11  message privé !
Prions pour que le futur album soit cool... Ps: Poky t'as prévu de chroniquer "In mourning"?
Note donnée au disque :       
Painkiller › jeudi 20 décembre 2007 - 13:18  message privé !
J'ai pas dis que c'était mal écrit non plus, c'est juste que j'préfère tes chroniques à celle des autres. ;)
cglaume › mardi 18 décembre 2007 - 12:19  message privé !
Chouette, le retour de Pokemonslaughter !! C'est pas bon d'hiberner: reste te chauffer à la chaleur de ces bonnes vieilles chros ! ;)
michel rocard › mardi 18 décembre 2007 - 00:08  message privé !
Récupitatif: Poky scribouillard de seconde zone, auditeur de seconde zone.