Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesSSabbat (JAP) / Ironfist › Bloodlust regime 1942 - The Syonan-To massacres...

Sabbat (JAP) / Ironfist › Bloodlust regime 1942 - The Syonan-To massacres...

5 titres

  • SABBAT :
  • 1/ And the dawn came up like thunder !
  • 2/ Charisma
  • IRONFIST :
  • 3/ Kempei Tai merciless
  • 4/ Adnan's last stand
  • 5/ Liberation

enregistrement

Sabbat : Titre 2 enregistré live au Tichtrope le 16 juillet 2005. Ironfist : Enregistré au Rejex Warfield Studio

line up

Sabbat : Gezol (chant, basse), Temis Osmond (guitares, chant), Zorugelion (batterie, chant). Ironfist : Rape "The Mad" Alhazred (chant), Is Terror Chaos (guitares, batterie), Abgthoth (guitares), Warlock Dille (basse)

chronique

Styles principaux
metal
metal extrême
Styles secondaires
heavy metal
black metal
thrash metal
Styles personnels
heavy/thrash/black metal

En voilà un split EP terriblement intéressant et original, aussi bien musicalement que conceptuellement. Il regroupe Sabbat du Japon et Ironfist de Singapour autour d'un concept sur la guerre entre leurs deux pays respectifs pendant la seconde guerre mondiale (et alors que Singapour appartenait encore au Royaume-Uni) entre 1942 et 1945. Le EP est sorti d'ailleurs le jour anniversaire de la fin de l'occupation japonaise de la péninsule de Singapour, le 15 aout 2006 (soit 61 ans après ladite occupation). Tous les morceaux du EP tournent autour de cet événement. Après une intro plantant le décor, Sabbat débute avec un "Charisma" impérial, enregistré en concert, très entrainant et intense, inspiré par la New Wave Of British Heavy Metal, qui, même si la production est moyenne (avec un son de basse un peu trop noyé dans celui de la guitare), réussi à être un véritable brulot direct et possédant un refrain entêtant. Du bon boulot de composition de la part des japonais. Sur la deuxième face, c'est au tour de la riposte de la péninsule de faire rage ! Ironfist délivre un thrash metal plus brutal et extrême, proche du black, mais non moins dénué de ralentissements fort à propos et de changements de rythmes destructeurs. Leur style est peut-être plus direct encore que celui des japonais, mais il reste inspiré et varié. Les riffs sont bons et headbangants, les solos sont totalement heavy metal donnant du groove à leur metal bien encré dans l'extrême. On sent le quatuor asiatique complètement investi dans le concept de ce split avec des morceaux très guerriers jusqu'à la délivrance finale et la libération de leur pays ! De plus, il est à souligné que l'objet est magnifique sous la forme d'un gatefold EP couleur, de très bonne qualité, un vinyl rouge et blans aux couleurs du Japon et un inlay supplémentaire reprenant la déclaration de la fin de l'occupation japonaise de Singapour ! Un objet rare, original et de qualité particulièrement grande. Une autre belle pièce de collection très intéressante ! (dimanche 14 octobre 2007)

note       

ajoutez des tags sur : "Bloodlust regime 1942 - The Syonan-To massacres..."

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Bloodlust regime 1942 - The Syonan-To massacres...".

ajoutez une note sur : "Bloodlust regime 1942 - The Syonan-To massacres..."

Note moyenne :        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Bloodlust regime 1942 - The Syonan-To massacres...".

ajoutez un commentaire sur : "Bloodlust regime 1942 - The Syonan-To massacres..."

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Bloodlust regime 1942 - The Syonan-To massacres...".