Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesMMeshuggah › Destroy erase improve

Meshuggah › Destroy erase improve

10 titres

  • 1/ Future Breed Machine
  • 2/ Beneath
  • 3/ Soul Burn
  • 4/ Transfixion
  • 5/ Vanished
  • 6/ Acrid Placidity
  • 7/ Inside What's Within Behind
  • 8/ Terminal Illusions
  • 9/ Suffer in Truth
  • 10/ Sublevels

line up

Jens Kidman (Lead vocals) - Tomas Haake (Drums & voice) - Peter Nordin (Bass) - Fredrik Thordendal (Rhythm Guitar, Solo Guitar & Synthesizers) - Mårten Hagström (Rhythm Guitar)

chronique

Styles principaux
metal extrême
indus
Styles personnels
power thrash

Un an après, Meshuggah en remet une couche, et avec cela se permet de sortir l'un des plus grands albums série metallique de tous les temps ! La recette est simple : plus syncopé, plus bourrin. Rien à dire, Jens Kidman possède vraiment ce teint de voix qui arrache le papier peint de vos murs, ce ne sont pas des cordes vocales, ce sont des véritables lames de rasoir qui ornent son gosier. Et tout ça parait si simple, la coordination des guitares est monstrueuse, les compos sont monstrueuses, c'est quasi totalement rythmique, seuls les maigres soli de Fredrik Thordendal apportent un peu de mélodie à ce déchaînement de fracas ferreux, et encore, cette vague mélodie, Meshuggah n'en a même pas besoin. Ben tiens vous connaissiez un groupe capable de reproduire l'univers d'une souris avec des guitares ? C'est désormais chose faite, écoutez donc l'outro de "Beneath", c'est hallucinant ! Il m'est bien entendu impossible de parler de ce disque sans évoquer "Terminal illusions", LA compo Meshuggah, une démonstration incontestable du talent de synchronisation des musiciens, c'est simple, tout est un, les deux guitares, la basse, la batterie, et même la voix, tout se coordonne pour renverser vos enceintes par la répétition incessante d'un beat multi-instrumental, puis ensuite s'en dégager et mener la compo au cours d'un dur labeur vers un break atmosphérique entraînant, dont Meshuggah tiennent le secret. (samedi 23 février 2002)

note       

ajoutez des tags sur : "Destroy erase improve"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Destroy erase improve".

ajoutez une note sur : "Destroy erase improve"

Note moyenne :        29 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Destroy erase improve".

ajoutez un commentaire sur : "Destroy erase improve"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Destroy erase improve".

vargounet › jeudi 15 décembre 2011 - 10:13  message privé !

J'avoue avoir détesté ce que j'avais entendu de ce groupe, notamment Nothing mais cet album est plutôt pas mal. Par contre toujours autant de mal avec leurs parties saccadées/ hachées moulinées, j'ai jamais compris le génie fans le fond ni capté le groove, mais bon comme avec Neurosis je vais m'accrocher un peu.

saïmone › samedi 10 décembre 2011 - 11:33  message privé !
avatar

Pourquoi le vouloir ?

Note donnée au disque :       
NevrOp4th › samedi 10 décembre 2011 - 09:32  message privé !

Une boule de plus! Une des pierres angulaire de ma cdthèque, j'arrive pas à m'en détacher, tellement ultime.

Note donnée au disque :       
NevrOp4th › mercredi 22 décembre 2010 - 10:42  message privé !

J'aime bien ce groupe et ce disque, ils sont tellement bons ces types. Musique chaotique, bien déshordonné et réellement mélodique, le tout savament bien orchestré et mener par un hurleur de génie, quel chant les zamis!

Note donnée au disque :       
akagugo › jeudi 24 septembre 2009 - 12:37  message privé !

Oh purée!! La baffe que ça m'a donné à la première écoute! Ils s'évertuent à donner le tournis à tous ceux qui seraient tentés d'essayer de suivre les mouvements de cette implacable machine. On ne fait pas plus alambiqué, serré, tendu et bordéliquement hallucinant (pour les merveilleux solos) que ça. Madre de dios!