Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesPPig Destroyer › Prowler In The Yard

Pig Destroyer › Prowler In The Yard

22 titres - 36:33 min

  • 01/ Jennifer - 02/ Cheerleader Corpses - 03/ Scatology Homework - 04/ Trojan Whore - 05/ Ghost Of A Bullet - 06/ Heart And Crossbones - 07/ Strangled With A Halo - 08/ Intimate Slavery - 09/ Mapplethorpe Grey - 10/ Evacuating Heaven - 11/ Tickets To The Car Crash - 12/ Naked Trees - 13/ Sheet Metal Girl - 14/ Preacher Crawling - 15/ Pornographic Memory - 16/ Murder Blossom - 17/ Body Scout - 18/ Snuff Film At Eleven - 19/ Hyperviolet - 20/ Starbelly - 21/ Junkyard God - 22/ Piss Angel

enregistrement

Recorded by Scott Hull - August 2000-March 2001, 8-tracks in Brian's basement.

line up

Brian Harvey (Drums), JR Hayes (Vocals), Scott Hull (Guitar)

chronique

Styles principaux
metal extrême
Styles secondaires
new school
grindcore
Styles personnels
grindcore varié et abrasif

La discographie de Brutal Truth et de Discordance Axis est déjà sur Guts : je vais donc boucler la boucle "élite du grindcore moderne" en m'occupant de celle du trio ricain Pig Destroyer, descendant direct des deux groupes précités de par sa fraîcheur, sa brutalité et son approche « différente ». Après un "38 Counts Of Battery" énorme mais toujours relativement conventionnel (même si les prémices du génie sont là), les PD reviennent avec ce qui restera comme leur meilleur album jamais pondu : "Prowler In The Yard". A la fois le plus personnel et le plus profondément violent, où l'apparente abrasivité cache une beauté insidieuse. Pig Destroyer affirme ici sa personnalité musicale : melting-pot d’influences violentes bien digérées (mêlant grindcore extrême, riffs death tordus et malsains, et grosses mosh-parts thrashcore) rejouées de façon noisy et déstructurée, mais toujours cohérente. La batterie surpuissante de Brian Harvey est absolument parfaite, extrême mais tout en finesse ; la voix hurlée dans les mediums de JR Hayes suinte la haine et la tristesse ; les riffs de Scott Hull côtoient la perfection, tout comme sa prod , organique et tranchante… On touche au génie tout au long de l’album, que ce soit dans la violence ("Evacuating Heaven", "Sheet Metal Girl", le duo "Junkyard God" / "Piss Angel") ou dans la beauté ("Hyperviolet", ULTIME). Et surtout, l’ambiance est là, grasse (même sans basse : "Starbelly"), dansante ("Trojan Whore")… Non, vraiment, s’il n’y avait qu’un seul album à retenir de la disco de Pig Destroyer, ce serait bien lui. Dans le panthéon du grindcore moderne et intelligent, aux côtés de "Jouhou" et "Sounds Of The Animal Kingdom", trône ce skeud inégalé et parfait, absolument incontournable. (dimanche 2 septembre 2007)

note       

ajoutez des tags sur : "Prowler In The Yard"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Prowler In The Yard".

ajoutez une note sur : "Prowler In The Yard"

Note moyenne :        10 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Prowler In The Yard".

ajoutez un commentaire sur : "Prowler In The Yard"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Prowler In The Yard".

NevrOp4th › mercredi 6 octobre 2010 - 11:17  message privé !

Prends pas une ride le salopard, toujours aussi violent et extrémiste. Cette voix, clairement une de mes préférés dans le métal.

Note donnée au disque :       
Reflection › lundi 29 octobre 2007 - 23:02  message privé !
C'est une boucherie ce disque ! Bien barré et abrasif ... Trés bonne surprise, du grind de haut vol ! Mention spéciale a Starbelly qui contraste un peu avec le reste de l'album, mais qui est excellente avec ses Riffs lourds.
Kiwi › samedi 22 septembre 2007 - 15:26  message privé !
Quel turie, je découvre le groupe avec cet album et jdoid ire que sa saccage fortement! J'adore!
Note donnée au disque :       
Inhuman › samedi 22 septembre 2007 - 12:44  message privé !
Deuxième album pour Pig Destroyer,et pour moi il s'agît de leur meilleur. Ouais carrément au dessus de "Explosion In The Yard 6". Ce Prowler In The Yard est un pur chef d'oeuvre, d'une violence extrême, les titres s'enchaînent à toute vitesse, les riffs sont tous plus meurtriers les uns que les autres, cette batterie est impressionante (quels blast nom de Dieu !) et le chant est purement hallucinant ! Et je suis vraiment en accord avec les dernières lignes de la kro, sauf que je rajouterai le Inhale/Exhale de Nasum !
Note donnée au disque :       
Kiwi › samedi 15 septembre 2007 - 23:44  message privé !
Cet album est ENORME. J'ai rien à ajouté de plus à part que je suis troué par la prestation de Brian Harvey!. Le reste est excellent, on cotoie la perfection. PS : Sam de microsoft a fait une belle performance.
Note donnée au disque :