Articles

Vous êtes ici › ArticlesInterviews › AES DANA - interview avec Taliesin (guitares)

Ce document est lié :
 - au groupe / artiste Aes Dana (paris)

AES DANA - interview avec Taliesin (guitares)

par Nicko › dimanche 10 avril 2005

Le vient de sortir son 1er album longue durée, "La chasse sauvage". C'est un de leur guitariste, Taliesin, qui nous fait une petite présentation du sextette ainsi que de ses projets futurs.

Taliesin1/ Pourrais-tu tout d'abord nous présenter le groupe et son parcours depuis sa création ?

Taliesin : Le groupe s'est formé en 94, nous n'avons vraiment réussi à travailler qu'à partir de 96, moment où le line up s'est stabilisé. Nous avons alors sorti une démo : "Chroniques du Crépuscule", puis un mcd en 99 qui nous a permis d'être signé et nous a mené à l'enregistrement de "La Chasse Sauvage".

2/ D'où vous est venue l'idée de mélanger musique celte et black metal ?

Taliesin : Nous aimions le métal, principalement le black, mais apprécions aussi énormément la musique celtique. Nous traînions à l'occasion en fest-noz et dans les bars irlandais où se joue de la musique trad. Nous trouvions dans ces différents lieux le même type d'ambiance, festive jusqu'à la violence (une bombarde n'a rien à envier à une guitare saturée). Amorgen qui jouait alors de la guitare a décidé de se mettre à la flûte pour tenter le mélange.

3/ Quelles sont vos principales influences ?

Taliesin : Les influences des membres du groupe sont assez diverses en ce qui concerne le metal : death, black, grind, mais aussi musiques traditionnelles comme je l'ai déjà évoqué.

4/ Vous avez sorti votre premier album, "La chasse sauvage", l'été dernier. 6 mois après, êtes-vous satisfaits de son accueil ?

Taliesin : Oui, on a eu d'assez bons retours tant au niveau des zines que de sa distribution, particulièrement en France et en Espagne. Je pense, en revanche, qu'il y a eu une lacune dans la distro et la promo pour les autres pays.

5/ Parle-nous un peu de vos paroles. Sont-elles aussi importantes que la musique ? Le premier album suit-il un concept particulier ?

Taliesin : Les paroles ont une réelle importance. Mais nous ne suivons pas de concept particulier. Les paroles sont écrites en fonction de la musique, elles l'illustrent mais sans entrer dans le carcan d'un monde défini. Selon qu'elles sont écrites par Amorgen, Vidar ou moi, les thèmes abordés et la manière de le faire ne sont pas les mêmes. Vidar tend plus à exprimer des impressions, Amorgen et moi travaillons plus souvent sur des sujets mythologiques.

6/ La plupart de vos paroles sont en français, est-ce quelque chose d'important à vos yeux ?

Taliesin : Nous écrivons nos paroles en Français car cela nous permet de mettre dans nos textes exactement ce que nous désirons en étant le moins possible contraint par le langage. De plus, le français se prête parfaitement au chant black. Ainsi nous ne voyons pas vraiment de raison de chanter dans une autre langue.

7/ Que penses-tu de la scène black parisienne actuelle ?

Taliesin : L'avis est mitigé. Au niveau du Black, il y a des groupes comme Antaeus qui finissent enfin par avoir un succès mérité, de très bons groupes comme Temple of Baal et puis il y a une masse importante de musiciens plutôt mauvais qui se justifient de leur manque de créativité en s'accolant l'étiquette ns black metal. Je trouve cela déplorable.

8/ Vous avez donné un concert récemment à Paris le 9 février dernier, que penses-tu de l'affiche de cette soirée à savoir Nydvind, Olc Sinnsir, Bran Barr et Belenos ?

Taliesin : L'affiche était excellente, J'apprécie vraiment les personnes avec qui nous avons joué et l'ambiance était vraiment très agréable. L'affiche était très cohérente (pagan ou celtic metal) en dehors d'Olc Sinnsir qui ont tout de même fait une très bonne prestation, malgré la difficulté relative de jouer du black dans un festival Celtic Metal.

9/ Avez-vous d'autres concerts de prévus ?

Taliesin : Des concerts fin septembre avec Belenos et Bran Barr dans le sud de la France et peut être en Espagne (Montpellier, Toulouse, Bordeaux, peut être Barcelone et Bilbao).

10/ Peut-on dire à ton avis qu'il existe une réelle scène "Celtic Black Metal" à part entière ?

Taliesin : Pas vraiment, les groupes sont très différents les uns des autres, mais il y a peut être quelque chose qui commence à se construire.

11/ Votre line-up se compose de 3 filles et de 3 garçons. S'agit-il d'un choix délibéré ou du fruit du hasard ?

Taliesin : C'est pur hasard. Les musiciens qui convenaient au groupe se sont trouvés appartenir aux deux sexes dans une proportion équivalente, il n'y a aucune volonté délibérée derrière ce fait.

12/ Peux-tu nous révéler quelque chose sur vos plans futurs ?

Taliesin : Nous sommes en train d'écrire le nouvel album. Nous projetons d'y employer de nouveaux instruments trad, pour le reste rien de très sûr.

13/ Je te laisse le mot de la fin.

Taliesin : Merci pour l'interview, bonne chance à Guts Of Darkness.

Mots clés : interview, Nicko, Aes Dana, Taliesin, black metal, celtique, français, bombarde et flûte

Dernière mise à jour du document : dimanche 10 avril 2005

Si vous étiez membre, vous pourriez réagir à cet article sur notre forum : devenez membre